Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des policiers ont essuyé des tirs de mortiers après une course poursuite à Grigny

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Des policiers ont été pris à partie vendredi soir à Grigny, dans l'Essonne. À la suite d'une course poursuite, ils ont essuyé des tirs de mortiers et des jets de pierres. Aucun policier n'a été blessé. Une enquête en flagrance a été ouverte.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Rémy PERRIN

Le parquet d'Evry ouvre une enquête après les tirs de mortiers essuyés par des agents de police de la BAC à Grigny (Essonne) ce vendredi soir. Aux alentours de 22 heures ce vendredi, après un refus d'obtempérer, des policiers prennent en chasse une voiture à Grigny. 

Le conducteur finit par abandonner la voiture et de prendre la fuite à pied, dans le quartier de Grigny 2, selon les informations de nos confrères de franceinfo. Quatre mineurs âgés de 11 à 15 ans sont retrouvés à bord du véhicule par les forces de l'ordre. Selon Guillaume Roux, secrétaire départemental d'Unité SGP Police FO, alors qu'ils restent "auprès des mineurs pour assurer leur sécurité", les fonctionnaires sont pris à partie par des individus. Ils essuient des tirs de mortiers et des jets de pierres

Aucun policier blessé

Les policiers "sont revenus [un peu plus tard dans la nuit] pour une opération de sécurisation". Là, ils ont "à nouveau été la cible de tirs de mortiers, ils ont répondu avec des tirs de lacrymogènes et de LBD", indique Guillaume Roux. Aucun policier n'a été blessé, leur voiture a été endommagée

Le parquet d'Evry a ouvert une enquête en flagrance, confiée au commissariat de Juvisy-sur-Orge, pour refus d'obtempérer, violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique et dégradation d'un bien d'utilité publique. Les enquêteurs cherchent à identifier le conducteur en fuite ainsi que les auteurs des violences. 

Selon une source proche du dossier, les enfants retrouvés dans la voiture ont pu être remis à leur mère, qui a expliqué avoir "envoyé ses enfants acheter à manger, aidés par une connaissance du quartier". Le délégué syndical d'Unité SGP Police FO, Guillaume Roux, évoque deux autres nuits avec des affrontements le week-end dernier à Grigny.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess