Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des policiers pris à partie et blessés à la fête votive de Boujan-sur-Libron

samedi 4 août 2018 à 18:41 Par Claire Moutarde, France Bleu Hérault

Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue après des violences dans la nuit de vendredi à samedi à Boujan-sur-Libron (Hérault). Six policiers ont été blessés, le syndicat Unité SGP Police dénonce ces agressions.

illustration
illustration © Radio France - Sylvie Duchesne

Boujan-sur-Libron, France

Six policiers blessés au niveau du visage, trois interpellations. La soirée a été mouvementée dans la nuit de vendredi à samedi à Boujan-sur-Libron à l'occasion de la fermeture de la fête du cheval et du toro. Il est encore difficile de savoir précisément ce qui s'est passé. Mais vers 2 heures,  alors que la musique est arrêtée, les forces de l'ordre invitent les festaïres à rentrer chez eux. L'un d'eux ne veut pas s'exécuter et met un coup de poing au visage à l'un des policiers après lui avoir dit : "Tu crois que tu vas m'empêcher de boire."

Les six policiers ont déposé une plainte

Plusieurs coups sont alors échangés. Le syndicat unité SGP Police Force Ouvrière dénonce dans un communiqué ces agressions contre des policiers qui montrent que certains individus sont irrespectueux de l'autorité de l'État. Selon Stéphane Navarro, délégué Unité SGP Police FO à Béziers, "la loi doit s'appliquer partout, y compris dans les fêtes votives."

Stéphane Navarro, du syndicat Unité SGP Police FO

De son côté, le maire de Boujan-sur-Libron, Gérard Abella se demande si ce ne sont pas "les policiers qui y sont allés un peu fort avec leurs matraques. Les gars, c'est pas des voyous, ce sont des vignerons d'ici, des entrepreneurs. Je suis très surpris et déçu. C'est la première fois qu'il y a un problème à Boujan pour la feria."

Gérard Abella, le maire de Boujan sur Libron

Trois personnes ont été interpellées avant d'être relâchées. Leurs auditions n'ont pas permis de préciser le déroulé des faits et le nombre de participants aux violences. L'enquête est confiée au commissariat de Béziers.

La fête du cheval et du toro se poursuit ce dimanche de 9h à 2h du matin.