Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des policiers renvoyés devant le tribunal pour s’être bagarrés dans un bar de Bizanos

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre
Bizanos, France

La justice devra déterminer les fautifs dans cette bagarre qui oppose un couple et trois hommes. Et parmi les hommes il y a trois policiers. Deux de la police nationale et un d'une police municipale

Le before pub à Bizanos
Le before pub à Bizanos - Google

Cinq personnes, quatre hommes et une femme seront jugés le 18 juillet pour des violences réciproques. Ce qui fait l'originalité de cette affaire c'est que trois des quatre hommes sont des policiers. Alors ce ne s'est pas passé pendant le service, mais quand même. En fait il s'agit d'une bagarre entre fonctionnaires de police qui a eu lieu le soir du 21 janvier dernier, au bar "Le before pub" à Bizanos.

Il y a ce policier palois qui passe la soirée avec sa copine. Il a trop bu, et il n'apprécie pas les regards d'un des videurs de l'établissement sur sa copine. C'est une histoire très banale au fond. Il en parle au portier, qui se trouve être aussi policier municipal. Les deux mettent en avant leurs professions mais cela ne calme personne et ils en viennent aux mains. Le deuxième videur intervient. Puis le quatrième homme de cette histoire, qui se trouve être lui aussi policier, mais à Lourdes. C'est un habitué qui connait les videurs. Il veut s'interposer, mais lui aussi est trop virulent. Enfin, il y a la copine qui saute sur le policier lourdais et lui arrache des cheveux. Le policier palois a déposé plainte le lendemain. Les autres en font de même en apprenant cela. Le parquet a visionné les images de vidéo surveillance et a décidé de renvoyer tous le monde devant le tribunal. Comme auteur et victimes. Le juge tranchera.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess