Faits divers – Justice

Des policiers tirent sur une voiture en fuite près de la prison de Perpignan

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon et France Bleu mardi 27 octobre 2015 à 17:59

Les filets anti projections ne suffisent pas pour FO pénitentaire
Les filets anti projections ne suffisent pas pour FO pénitentaire © Maxppp

Des policiers de la PAF ont fait usage de leur arme ce mardi matin près de la prison de Perpignan après avoir repéré un homme lançant un paquet suspect par dessus les murs de la maison d'arrêt. Pas de blessé. L'homme a été interpellé. Il s'agit d'un ancien détenu.

Des policiers de la PAF (Police Aux Frontières) ont fait usage de leur arme  ce mardi en fin de matinée sur la D 900 aux abords de  la prison de Perpignan. Ils menaient une opération de contrôle lorsqu'ils ont repéré le conducteur d'une voiture qui lançait un colis par dessus le mur d'enceinte de la prison. La voiture a ensuite foncé sur les policiers, sans les percuter. Ils ont tiré dans les pneus. La voiture a été interceptée un peu plus tard par les gendarmes du côté de Toulouges.

A son bord un ancien détenu de Perpignan et plusieurs colis contenant des téléphones portables et du shit destinés sans aucun doute, eux aussi, à être lancés dans la cours de la prison. Un incident qui fait dire aux surveillants de prison qu'il faut encore renforcer la sécurité à la maison d'arrêt de Perpignan. 

"Il faudrait des filets anti-projections sur la totalité de la prison".

Il y a un an des filets de protection ont été installés mais sur une partie seulement des murs, il faudrait en mettre partout explique Frédéric Jenot, de Force Ouvrière : "On aimerait que notre prison soit la plus étanche possible et ce n'est pas le cas. On est certain que ce colis est bien arrivé dans la prison, on ne l'a pas retrouvé, il est actuellement entre les mains des détenus.

C'est un ancien détenu qui a lancé le colis, il connait la position des filins, il sait exactement où lancer le colis. Ces filets anti projections s'arrêtent brusquement, il faudrait que la périphérie totale de la prison soit équipée de filet, notamment au niveau du terrain de sport qui reste à la merci de toutes les projections."

Frédéric Jenot de FO pénitentiaire