Faits divers – Justice

Des pompiers agressés à Moyeuvre-Grande

Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord jeudi 14 janvier 2016 à 19:05 Mis à jour le lundi 18 janvier 2016 à 14:24

Pompiers (illustration)
Pompiers (illustration) © Radio France - OF

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les pompiers de Moyeuvre-Grande, appelés pour un accident de la route, n’ont pas été accueillis à bras ouverts. Au contraire, l’un d’eux a été frappé. Les agresseurs ont été condamnés à de la prison ferme.

Trois pompiers ont été agressés à Moyeuvre-Grande, près d'Amnéville, dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu’ils avaient été appelés pour un accident de la route, impliquant une voiture. Seulement, ils n'ont pas été accueillis avec des roses, mais avec des baffes.

Les trois pompiers se sont retrouvés face à trois individus alcoolisés et énervés, car ce n'est pas le conducteur qui a fait appel aux pompiers, mais un riverain. Alors, ils ont commencé à échanger des mots. Un pompier s'est écarté pour prévenir la police, et à son retour il a été roué de coups. Il a le nez cassé et des hématomes, les autres pompiers ont été insultés et menacés.

Originaires de Rosselange

Les policiers ont eu le temps d'interpeller un homme. Une heure plus tard, son frère, ivre, s'est présenté au commissariat d'Hagondange et immédiatement placé en garde à vue. Le troisième a été interpellé dans la journée. Tous les trois habitent à Rosselange, une commune voisine, ils ont entre 27 et 32 ans. Deux d'entre eux sont déjà bien connus de la justice.

C’est déjà la troisième agression de l'année de pompiers en Moselle, il y en a eu à Yutz et Sarrebourg. Et l'an dernier, une cinquantaine d'agressions verbales et physiques ont fait l'objet d'une plainte, c'est un chiffre stable.

Comment sont vécues ce type d'agression ? Le colonel François Vallier.

Article mis à jour le 18 janvier >>> Les trois individus ont été jugés en comparution immédiate et condamnés à de la prison ferme, 18 mois, 15 mois et 6 mois.

Partager sur :