Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des traces de produits toxiques retrouvés dans le corps de la femme découvert sur un terrain de foot à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

L'autopsie réalisée sur le corps de la femme retrouvée morte sur un terrain de football à Nantes révèle la présence de produits toxiques dans ses poumons. Les enquêteurs n'écartent toujours pas la piste criminelle mais explorent aussi désormais celle du suicide ou de l'overdose.

Police technique et scientifique (illustration).
Police technique et scientifique (illustration). © Radio France - Sylvie Duchesne

Le mystère reste entier après la découverte du corps d'une femme de 35 ans mercredi 4 mars sur un terrain de football du quartier de la Bottière à Nantes. Son autopsie révèle des traces de produits toxiques sur ses poumons.  Ils sont en cours d'analyse mais ils seraient à l'origine de la mort de la victime par asphyxie. Des médicaments ont également été retrouvés à son domicile. 

Toutes les pistes restent possibles

La piste criminelle n'est pas encore totalement écartée, mais d'autres sont ouvertes comme celles du suicide ou de l'overdose.  Des médicaments ont été découverts au domicile de la femme de 35 ans. Elle bénéficiait d'un suivi psychologique. La question désormais est de savoir si la victime a pris elle-même les produits toxiques ou si quelqu'un l'a forcé à les prendre. 

Les traces de coups récentes retrouvées sur son visage laissent planer le doute. Les enquêteurs n'excluent pas qu'il y ait eu une dispute violente avant sa mort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess