Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des pythons et des marsupiaux saisis en Moselle-Est, et un bébé tigre dans le Var

Un homme de 34 ans, originaire de Moselle-Est et vivant dans le Var, est soupçonné de trafic d'espèce animale protégée et d'escroquerie. Les gendarmes ont notamment découvert un bébé tigre.

Le petit tigre blanc n'avait que six semaines
Le petit tigre blanc n'avait que six semaines © Maxppp - BRUNO FAVA

Moselle, France

Un bébé tigre blanc de six semaines, neuf serpents dont deux pythons, et quatre phalangers volants...C'est le bilan des saisies menées, le premier mai dernier, par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique

Trois perquisitions

Ces militaires sont intervenus dans le Var et en Moselle, après l'ouverture en avril dernier par le parquet de Metz d'une enquête préliminaire pour escroquerie et trafic d'espèce animale protégée. 

Dans le collimateur de la justice : un auto-entrepreneur de 34 ans, originaire de Moselle-Est et résidant dans le Var,  qui a monté un site internet spécialisé dans la vente d'animaux exotiques. Trois perquisitions sont alors menées : une dans une ferme de Saint Maximim, près de Brignolles, où un bébé tigre blanc est découvert dans un panier à chien. 

Les deux autres ont lieu en Moselle : dans un autre logement du trentenaire et au domicile de sa mère, où 4 phalangers volants et neuf serpents ont été saisis. 

Refuge au zoo d'Amnéville

Les phalangers volants, ce sont des marsupiaux d'Australie, interdits à la vente, ont été recueillis par le zoo d'Amnéville. Selon un vétérinaire du site mosellan, les animaux se portent bien.

Le parquet de Metz indique que le trentenaire en question a été incarcéré. Il avait été condamné préalablement dans une autre affaire d'escroquerie à huit mois de prison. Les investigations se poursuivent et doivent notamment déterminer comment cet individu a pu se procurer un bébé tigre. 

Choix de la station

France Bleu