Faits divers – Justice

Des rafales de vents très violentes ce mercredi dans la Loire

Par Mathilde Montagnon et Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 16 septembre 2015 à 15:49

Place Jean Jaurès, à Saint-Étienne
Place Jean Jaurès, à Saint-Étienne © Radio France - Emeline Rochedy

Impressionnantes rafales de vent ce mercredi après-midi dans la Loire : à 18 heures, les pompiers comptabilisaient près de 140 interventions. La circulation des trains entre Saint-Étienne et Lyon a dû être interrompue et a pu reprendre progressivement.

Le département de la Loire reste  placé en vigilance orange "vent et orages" jusqu'à vendredi, début d’après-midi. Les rafales pourront encore atteindre les 80 km/h sur l’ensemble du département avec des pointes à 100 km/h sur les monts du Forez, prévient la préfecture, dans un dernier communiqué.

Ce mercredi, des vents violents ont secoué la Loire, avec des pointes à 110 km/h. A 18 heures, les pompiers comptabilisaient près de 140 interventions, aux quatre coins du département et essentiellement pour des arbres et branches tombés. Les bourrasques ont aussi arraché des tuiles ou des panneaux. Publicitaire ou photovoltaïque comme celui qui a blessé un homme au nez à Sorbiers. Les pompiers ont également dû secourir deux personnes à Saint-Chamond, une autre sur Saint-Étienne tout comme une femme touchée au visage par des débris de verre, à Saint-Just-Saint-Rambert.

Les agents ERDF sont à pied d’œuvre. À 18 heures, un peu plus de 760 foyers étaient encore privés d'électricité. Ils étaient 3 000 au plus fort de la journée, principalement sur La Talaudière, Saint-Paul-en-Jarez et dans le secteur de Feurs. 

À Saint-Étienne, un platane est carrément tombé sur une terrasse de la place Jean-Jaurès, derrière le kiosque, en début d'après-midi. La mairie a dépêché une entreprise d'espaces verts de l'agglomération pour le tronçonner et nettoyer.

Un arbre est tombé sur une voie SNCF, à hauteur de la commune de la Grand-Croix dans la Loire. La circulation des trains a été interrompue vers 15 heures entre Saint-Étienne et Lyon. Même chose entre la cité rhodanienne et Roanne, le temps pour les équipes de vérifier l'état des rails pour que la période de pointe et les retours du travail puissent être assurés. Le trafic a très progressivement repris.

A Roche-la-Molière, les équipements sportifs, culturels et les parcs sont fermés jusqu'à nouvel ordre par la Mairie pour assurer la sécurité des usagers. Même chose à Saint-Étienne où les parcs et jardins publics sont fermés depuis midi. Pour ceux qui n'ont pas de grilles, comme à Montaud et au Parc de l'Europe, des agents municipaux sont sur place pour inciter les promeneurs à quitter les lieux.