Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A La Londe, des rave-parties dans les bois cassent les oreilles des habitants

Depuis quelques semaines, les nuits sont agitées dans les communes qui bordent la forêt de la Londe. Samedi dernier, ce sont environ 300 personnes qui se sont réunies pour une fête sauvage.

Dans la forêt de la Londe, des fêtards se réunissent régulièrement pour des rave-parties.
Dans la forêt de la Londe, des fêtards se réunissent régulièrement pour des rave-parties. © Radio France - Léa Guedj

Dans la nuit de samedi 1er au dimanche 2 août, les oreilles de Jean-Claude ont bien failli exploser. Des "boum boum" produits par les basses d'une musique électronique ont résonné jusqu'au matin. "C'est tellement fort qu'on ne peut pas dormir", s'agace cet habitant de La Londe depuis 38 ans, plus habitué à la tranquillité.

"C'est d'autant plus gênant en ce moment, avec la chaleur, puisqu'on dort avec les fenêtres ouvertes", confirme sa voisine Isabelle. "Ce n'est pas nouveau, ça fait trois ou quatre ans que ça dure, rapporte Clément, mais avec le confinement il n'y avait plus ce problème, alors quand ça a repris et que les fêtards se sont lâchés, ça a surpris tout le monde." Il est même arrivé que des participants sortent de la forêt éméchés, juste devant chez lui.

"Le dimanche matin, vers 10 heures, il y a encore le matériel, la sono, une trentaine de personnes qui font la fête", décrit Elodie. Mais ce qui l'inquiète surtout, ce sont "les jeunes alcoolisés qui prennent leur voiture le matin". Didier, lui, redoute "les feux de forêt que peuvent provoquer des mégots en pleine période de sécheresse".

Alertée, la police a tenté d'intervenir, sans succès. "Difficile de localiser la source des nuisances sonores", explique Jean-Paul Loison, adjoint à la mairie de La Londe. Difficile aussi d'intervenir "par manque d'effectif" le weekend et la nuit. 41 véhicules ont tout de même été verbalisés avec 135 euros d'amende.

Selon lui, il faudrait organiser "des patrouilles", le vendredi soir et le samedi matin, pour empêcher l'installation de la rave-party. Il souhaite également que ces événements soient repérés en amont sur les réseaux sociaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess