Faits divers – Justice

Des registres datant de plusieurs siècles touchés par une inondation aux archives municipales de Tours

Par Boris Compain, France Bleu Touraine mardi 23 mai 2017 à 18:47

Quelques-uns des plus vieux documents racontant l'histoire de Tours ont été touchés.
Quelques-uns des plus vieux documents racontant l'histoire de Tours ont été touchés. © Radio France - Boris Compain

Un coup dur pour les archives municipales de Tours : le sous-sol où sont stockés les documents datant de l'an 1000 à l'année 1945 a été inondé par vingt centimètres d'eau, dans la nuit du 22 au 23 mai 2017. Heureusement il n'y a probablement pas de dégâts irréparables.

Les plus vieilles archives de la ville de Tours ont pris l'eau, au sous-sol du bâtiment situé au bout du boulevard Béranger. La salle où sont stockées les archives municipales qui datent de l'an 1000 à 1945 a été envahie par vingt centimètres d'eau, dans la nuit de lundi à mardi. Une canalisation du système chargé de maintenir le taux d'humidité nécessaire dans cette pièce a éclaté : sur les 1000 mètres linéaires de rayonnages, environ 25 mètres se sont retrouvés dans l'eau, dont environ 5 mètres sur lesquels se trouvaient des documents considérés comme "ultra-précieux".

Sur 1 000 mètres linéaires de rayonnages, seuls 25 mètres ont été touchés par l'eau, dans les archives municipales de Tours - Radio France
Sur 1 000 mètres linéaires de rayonnages, seuls 25 mètres ont été touchés par l'eau, dans les archives municipales de Tours © Radio France - Boris Compain

La grande chance, c'est que l'eau contenue dans cette canalisation était propre. Les archives n'ont donc pas été salies, mais juste mouillées. Le problème, c'est qu'on ne sèche pas n'importe comment des milliers de pages qui datent de plusieurs siècles.

Il faut poser un genre de papier-buvard sur des milliers de pages

Il faut intercaler entre chaque page un genre de papier buvard, mais blanc, pour éviter tout risque de décoloration. Une dizaine de volontaires ont donc passé la journée de mardi à feuilleter, et sécher des registres de catholicité du XVIème siècle, ou des registres du corps de ville (autrement dit, des comptes-rendus du conseil municipal de Tours) du XVIIème siècle.

Certains ont été mouillés jusqu'à la moitié de leur hauteur, mais dans la plupart des cas, seul le quart inférieur des pages a baigné dans l'eau. A priori, tout sera sauvé, mais cet incident va sans doute inciter la municipalité à envisager un autre stockage pour ces archives : Elles sont en effet toutes rangées dans des sous-sols, boulevard Béranger, ou à l'hôtel de ville de Tours. Ce n'est sans doute pas le meilleur moyen d'éviter une inondation.

L'atelier de séchage des registres va fonctionner pendant plusieurs jours - Radio France
L'atelier de séchage des registres va fonctionner pendant plusieurs jours © Radio France - Boris Compain

Les archives municipales de Tours sont fermées au public jusqu'au 4 juin inclus, le temps de procéder aux travaux de séchage.