Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des restes humains découverts sur les berges de la Têt à Saint-Estève

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu
Saint-Estève, France

Un crâne et plusieurs ossements humains ont été découverts sur les berges de la Têt à Saint-Estève, dans l'agglomération de Perpignan, jeudi après-midi. Les restes humains seraient ceux d'une femme, ils seront bientôt expertisés par l'institut médico-légal de Montpellier.

Les gendarmes et les techniciens de l'identification criminelle sont encore sur place ce vendredi matin pour rechercher d'éventuels ossements supplémentaires.
Les gendarmes et les techniciens de l'identification criminelle sont encore sur place ce vendredi matin pour rechercher d'éventuels ossements supplémentaires. © Maxppp - Alexandre Marchi

Ce sont des promeneurs qui ont fait la macabre découverte, jeudi après-midi. Les gendarmes de Rivesaltes et des techniciens de l'identification criminelle ont ratissé la zone jusqu'à ce vendredi soir, ce qui leur a permis de découvrir un bras et une jambe

Les ossements seraient ceux d'une femme

Selon le constat du médecin légiste, les ossements retrouvés seraient ceux d'une femme. Il est pour le moment impossible de dater ces restes humains, mais ils ne sont pas très anciens, selon le procureur de la République de Perpignan. Il ne peut donc pas s'agir d'un corps qui proviendrait d'un ossuaire, par exemple. 

Les ossements vont être envoyés à l'institut médico-légal de Montpellier, mais l'identification pourrait prendre plusieurs semaines. Des examens anthropologiques et dentaires vont notamment être menés pour identifier les restes humains et évaluer la date de la mort. 

Les enquêteurs doivent maintenant recenser les disparitions inquiétantes des dernières années dans le département. Rien n'indique pour le moment qu'il s'agit d'une disparition criminelle, il peut également s'agir d'un suicide ou d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer qui se serait égarée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess