Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des rugbymen du centre de formation de Colomiers en garde à vue après une bagarre

Trois jeunes hommes, dont des membres des espoirs du centre de formation de l'US Colomiers rugby, sont en garde à vue ce jeudi. Ils sont accusés d'avoir violemment frappé un autre homme de 20 ans en août dernier lors d'une bagarre à la sortie d'un bar.

Les trois hommes pourraient être jugés au tribunal correctionnel de Toulouse
Les trois hommes pourraient être jugés au tribunal correctionnel de Toulouse © Radio France - Manon Klein

Est-ce une soirée alcoolisée qui a mal tourné ? Trois hommes, dont des membres du centre de formation de l'US Colomiers, ont été présentés au parquet ce jeudi et deux d'entre eux vont être jugés dans la foulée par le tribunal correctionnel de Toulouse. 

Bagarre à la sortie d'un bar

Ils sont soupçonnés de violences à la sortie de la brasserie le Carré Vert, à Colomiers, le soir du 15 août. Au départ, sept personnes étaient en garde à vue. Quatre ont donc été relâchées. L'un des trois présenté ce jeudi a reconnu qu'il s'en était pris à un homme et qu'une bagarre s'en était suivie. Selon La Dépêche du Midi, l'une des victimes, un homme de 20 ans, a eu 21 jours d'incapacité totale de travail (ITT) ; l'information a été confirmée à France Bleu Occitanie.

Parmi les trois suspects, certains appartiennent donc au centre de formation de l'US Colomiers rugby, mais pas à l'équipe professionnelle. L'un devait être qualifié avec les jeunes en équipe de France pour un match face à l'Italie.

Le parquet précise que parmi les "trois personnes mises en cause, deux majeurs passeront en comparution immédiate ce jeudi après-midi" et ajoute qu' "un mineur fait l’objet d’une requête pénale avec contrôle judiciaire devant le juge des enfants." Ils sont poursuivis pour violences en état d’ivresse et vol avec violence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess