Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quimper : une promeneuse découvre des sachets de mort aux rats dans un bois fréquenté

mercredi 26 juillet 2017 à 6:33 Par Annaïg Haute et Soisic Pellet, France Bleu Breizh Izel

Les petits sachets bleus étaient posés à même le sol, dans le bois de Keradennec, dans la zone de Créac'h-Gwen, au sud de Quimper.

Les sachets de mort aux rats ont été retrouvés sur ce chemin, à côté de lotissements.
Les sachets de mort aux rats ont été retrouvés sur ce chemin, à côté de lotissements. © Radio France - Soisic Pellet

Bretagne, France

C'est une promeneuse du bois de Keradennec, dans la zone de Créac'h-Gwen, qui a donné l'alerte, en postant le message sur un groupe Facebook qui s’intéresse à la protection des animaux. Sylvie explique : "pendant la balade d'une de mes chiennes, j'ai trouvé plusieurs sachets de mort au rat, soyez vigilant". Au total, la riveraine a découvert huit petits sachets en plastique, d'une contenance de 10 grammes et remplis d'un produit bleu turquoise, sur lesquels on peut lire "anti-rongeurs".

Des produits qui peuvent être dangereux pour les enfants et les animaux qui fréquentent les lieux

La promeneuse a donc voulu donner l'alerte, pour prévenir les promeneurs qui peuvent venir sur place avec des enfants ou des animaux. Elle a contacté plusieurs cliniques vétérinaires et la mairie de Quimper. Cette dernière a d'ailleurs récupéré deux sachets pour les envoyer au service environnement.

Les intoxications par mort aux rats sont fréquentes chez les animaux et touchent parfois des enfants (essentiellement entre 1 et 4 ans). Chez l'homme, le produit provoque des troubles de la coagulation, qui se manifestent deux ou trois jours après la prise du produit.