Climat – Environnement

Mine de Canari : le préfet de Haute-Corse promet une réponse rapide

Par Patrick Rossi et Didier Arnoux, France Bleu RCFM vendredi 25 mars 2016 à 9:17

L'ancienne usine d'amiante de Canari
L'ancienne usine d'amiante de Canari

Le préfet de Haute-Corse va apporter une réponse rapide à Canari où plusieurs camions ont déversé ces derniers temps des déchets d'amiante sans autorisation et sans respect des règles.

Au lendemain du problème sanitaire dénoncé par la population locale et l'association U Levante à Canari, la réponse du préfet de Haute-Corse n'a pas tardé : " les services de l'Etat vont mener une double action, environnementale et judiciaire ". Dans un premier temps, il a été décidé d'installer un nouveau portail sur le site de l'ancienne usine de Canari. Un enrochement sera également réalisé pour interdire définitivement l'accès aux camions. La gendarmerie va également mener une enquête et tenter d'identifier les responsables de ces transports "sauvages" de déchets amiantifères. Le parquet pourrait engager des poursuites pour " atteinte à l'environnement et mise en danger de la vie d'autrui." Le Préfet de Haute Corse, Alain Thirion est, en tout cas, confiant dans les suites qui seront données à cette affaire.

Alain Thirion :"des sanctions seront prises"

Plus globalement, cette affaire de Canari doit servir de cadre pour entamer une vaste réflexion sur la gestion des déchets par les entreprises du BTP.

Alain Thirion : "le traitement de ces déchets est une vraie problématique"