Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Des sportives dénoncent l'omerta sur les viols et agressions sexuelles dans les colonnes de l'Équipe

-
Par , France Bleu

Le journal l'Équipe sort ce mercredi une grande enquête sur les agressions sexuelles dans le sport. Patinage, natation, tennis : d'anciennes sportives témoignent et dénoncent une omerta et un manque de réactions des différentes fédérations.

Une femme plonge dans une piscine (illustration).
Une femme plonge dans une piscine (illustration). © Maxppp - Matthieu Spohn

C'est une enquête menée par les journalistes du journal L'Équipe : plusieurs anciennes patineuses et nageuses de haut niveau accusent d'anciens entraîneurs d'agressions sexuelles et de viols lorsqu'elles étaient mineures. Plus de trente ans après les faits, certaines veulent "briser l'omerta" qui règne sur le sujet. 

L'emprise des adultes 

Une ancienne patineuse accuse son ancien entraîneur d'avoir eu deux relations sexuelles avec elle, lorsqu'elle avait 13 et 14 ans à la fin des années 1970. Celle-ci dit être tombée sous "l'emprise sexuelle" d'un autre, entre ses 15 et 16 ans, alors que lui en avait plus de 30. Une autre sportive accuse elle aussi un ancien coach de viols répétés entre 1984 et 1989. À l'époque, elle est hébergée chez lui : 

Il se disait amoureux de moi. Mais comment peut-on aimer une jeune fille de 13 ans ?

À 48 ans, elle dit se rendre compte qu'elle est une victime et espère que son témoignage "pourra encourager d'autres sportives à parler et aller en justice". Les trois hommes mis en cause sont des figures du patinage artistique, tous champions de France. 

"Notre enquête, menée auprès d’une quarantaine d’anciens athlètes, parents, entraîneurs et dirigeants, montre l’étendue du problème de violences sexuelles qui a existé au plus haut niveau du patinage français", écrit L'Equipe, qui dénonce par ailleurs "l’inaction de la Fédération française des sports de glace". 

Condamnation avec sursis à Font-Romeu

Le journal publie également ce mercredi 29 janvier, des témoignages de plusieurs nageuses qui accusent un ancien entraîneur de les avoir agressé à la fin des années 80 à Font Romeu, dans le cadre du sport étude. Deux d'entre elles, âgées à l'époque de 13 et 14 ans, racontent qu'il avait pour habitude de faire venir les jeunes filles dans le sauna

Le prétexte était qu’il devait nous faire un massage afin que l’on se décontracte de la journée

"On s’allonge alors sur le ventre, il nous entoure avec ses jambes puis commence à nous masser les jambes puis les adducteurs, puis le sexe." Plusieurs d'entre elles ont porté plainte. Il sera finalement condamné à six mois de prison avec sursis pour attentat à la pudeur sans inscription à son casier judiciaire. Il a pu continuer ses activités et est aujourd'hui référent sport étude dans un lycée de Canet-en-Roussillon. 

Lorsque les jeunes filles réussissaient parfois à éviter le sauna, elles en payaient aussitôt les conséquences :  "... le plus difficile, avoue une une de ces nageuses, c'est qu'il nous humiliait devant les garçons : "tu es une dinde, la grosse, va mettre un K-Way et va courir." Les garçons étaient valorisés, et nous diminuées."

L'Équipe publie également le témoignage d'Isabelle Demongeot, ancienne tenniswoman qui accuse l'entraîneur Régis de Camaret de l'avoir violée. "Quand est-ce qu’on va tendre la main à toutes ces victimes ?".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu