Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : La saison 2018-2019 du FCSM

FCSM : des supporteurs déversent les déchets d'un terrain d'entraînement sur le parking des joueurs au stade Bonal

dimanche 7 octobre 2018 à 15:14 Par Hervé Blanchard, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

En guerre depuis cet été contre Baskonia, le gestionnaire espagnol du club, des supporteurs du FCSM ont nettoyé ce dimanche matin le terrain d'entraînement de Chabaud, inutilisé depuis deux mois. Ils ont ensuite déversé leur collecte de déchets sur le parking des joueurs au stade Bonal.

La collecte des déchets du terrain d'entraînement Chabaud par une quinzaine de supporteurs du FCSM, déversée sur le parking des joueurs
La collecte des déchets du terrain d'entraînement Chabaud par une quinzaine de supporteurs du FCSM, déversée sur le parking des joueurs © Radio France - Hervé Blanchard

Sochaux, France

Certains supporteurs du FC Sochaux-Montbéliard se sont retrouvés ce dimanche matin autour du terrain d'entraînement de Chabaud (situé avenue Chabaud Latour qui longe le stade Bonal) pour mener une nouvelle action de mécontentement envers l'actionnaire chinois du FCSM, et surtout Baskonia, le nouveau gestionnaire du club depuis cet été. Une quinzaine d'entre eux, se revendiquant de la Tribune Nord Sochaux, Planetesochaux.com et Sociochaux, ont nettoyé de fond en comble la pelouse de Chabaud laissée à l'abandon depuis cet été. Ils sont ensuite venus déverser leur "récolte" de déchets sur le parking des joueurs au stade Bonal alors qu'ils venaient juste de terminer leur dernière séance d'entraînement avant leur match ce lundi 8 octobre à Bonal contre Metz en clôture de la 10ème journée de Ligue 2 de football.

Bouteilles et emballages en plastique, déchets verts

Après une heure et demi de "grand ménage", les supporteurs improvisés jardiniers ont exposé leur "récolte" : bouteilles et emballages en plastique, déchets verts ont été ramassés. Cette collecte a ensuite été déversée sur le parking des joueurs au stade Bonal. L'objectif est selon un communiqué de la Tribune Nord Sochaux de dénoncer "un cruel manque de respect pour l'institution, et, par extension, une illustration intéressante de l’atteinte du symptôme Ledus-Baskonia..!". Pour ces supporteurs, ce terrain d'entraînement est laissé à l'abandon par les dirigeants du FCSM, ou plus précisément par le FCLB, leur appellation pour désigner le FC Ledus-Baskonia, autrement dit la gouvernance à deux têtes entre Ledus, l'actionnaire et Baskonia, le gestionnaire. Les supporteurs présents ce matin ont exprimé leurs griefs envers les dirigeants basques aux joueurs sochaliens sortis de leur vestiaire pour découvrir la scène devant leurs voitures. Les discussions se sont passées dans le calme.

Les joueurs du FCSM ont échangé avec les supporteurs pour comprendre les raisons de leur action - Radio France
Les joueurs du FCSM ont échangé avec les supporteurs pour comprendre les raisons de leur action © Radio France - Hervé Blanchard

Un terrain impraticable pour le staff du FCSM

Du côté de Baskonia, le directeur sportif du FCSM, David Vizcaino, a expliqué que depuis cet été la pelouse de Chabaud était trop sèche et impraticable pour l'entraînement des joueurs. Ce que  confirme également José-Manuel Aira, le coach sochalien en conférence de presse "On a utilisé ce terrain jusqu'à la fin du mois de juillet mais ensuite il est devenu très sec, très dur et le système d'arrosage ne fonctionnait plus correctement donc on a arrêté de s'y entraîner. Mais si les choses s'améliorent, et notamment si la pluie revient, je serais ravi de pouvoir y revenir parce que la pelouse de Wembley (terrain d'entraînement annexe, situé derrière la tribune sud du stade Bonal) est notre seul terrain d'entraînement en ce moment, et il commence à souffrir, ce serait donc bien de retrouver une autre pelouse d'entraînement" conclut le technicien espagnol du FCSM.

Sochaux, 15ème, accueille le FC Metz, 3ème, ce lundi 8 octobre 2018 à 20h45 au stade Bonal.
Une rencontre à vivre en direct et en intégralité dès 20h30 sur France Bleu Belfort-Montbéliard avec Hervé Blanchard et notre consultant, Matheus Vivian, aux commentaires.