Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des tags "pro" ZAD et "anti" gendarmerie retrouvés au Blanc

lundi 23 avril 2018 à 17:17 Par Régis Hervé, France Bleu Berry

Des tags favorables aux "zadistes" de l'ancien projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ont été retrouvés tôt lundi matin sur les murs d'une ancienne pharmacie de la commune du Blanc. Une unité de la gendarmerie, installée sur la commune, est aussi visée dans ces inscriptions.

La gendarmerie a lancé un appel à témoins
La gendarmerie a lancé un appel à témoins © Maxppp - Alex Baillaud

Châteauroux, France

C'est une adjointe de la maire de la commune Annick Gombert qui a donné l'alerte tôt ce lundi matin. Sur les murs de cette ancienne pharmacie située a l'angle de la rue de la Poterne et de la route de Poitiers, des inscriptions favorables donc aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes. Il y a aussi et peut être surtout, des tags qui stigmatisent la présence sur la commune du commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie Nationale, qui apporte un soutien technique et opérationnel aux forces sur le terrain et notamment à Notre Dames des Landes. Le sujet est évidement sensible alors que sur place en Loire Atlantique, une nouvelle opération d’expulsion des zadistes est possible dans les heures qui viennent ; une ZAD où la gendarmerie à mobilisé 2 500 militaires depuis le début des opérations d’évacuation le 9 avril dernier.  

Un bâtiment privé

Annick Gombert, la 1ère magistrate de Le Blanc, qui n’était pas favorable au projet d'aéroport, sans pour autant mené le combat, estime en fait que les auteurs de ces inscriptions " se sont trompés de cible" en visant un bâtiment privé : " Que les gens aient envie de s'exprimer, je comprends tout à fait ; que les gens ne soient pas d'accord avec l'intervention policière au niveau de la ZAD, c'est tout à fait leur droit mais porter atteinte à un bien privé, je trouve ça regrettable ; ça va avoir un coût certain pour le propriétaires qui le louaient à un pharmacien qui aujourd’hui est parti" 

C'est cette ancienne pharmacie qui a été visée - Aucun(e)
C'est cette ancienne pharmacie qui a été visée - ©Capture Google Maps

L'ancienne pharmacie qui a été taguée est située sur la départementale 951 a proximité du Pont en ville haute ; des inscriptions aussi sur un giratoire de la route de Poitiers : des lieux de passage très fréquentés par les automobilistes ou les routiers. C'est la raison pour laquelle la brigade de gendarmerie de Le Blanc a lancé un appel à témoins. Si vous pensez avoir des informations, vous pouvez appelez au 02.54.28.35.00