Faits divers – Justice

Des tags racistes dans les toilettes d'un local municipal à Perpignan, le maire porte plainte

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon et France Bleu mardi 12 janvier 2016 à 22:23

Les tags ont été réalisés au feutre
Les tags ont été réalisés au feutre

Des employés de la ville de Perpignan ont découvert ce mardi des inscriptions à caractère raciste dans les toilettes du centre technique municipal. Le maire de Perpignan a porté plainte. Vendredi dernier, c'est la grande mosquée de Perpignan qui était taguée.

Des employés du service propreté de la ville de Perpignan ont découvert les inscriptions : des tags à caractères racistes réalisés au stylo dans les toilettes du centre technique municipal de Perpignan, l'ancienne déchetterie de la ville, non loin du parc des expositions de la ville.

On peut y lire : " Nike les arabes et Daesh, Viva la Francia". Des inscriptions qui seraient sans doute passées inaperçues si elles n'avaient pas été découvertes par des employés de confession musulmane, qui se sont offusqués et ont alerté leur hiérarchie. La police municipale, puis la police nationale se sont rendues sur les lieux. Le maire de Perpignan a porté plainte.

Ces tags interviennent quatre jours après la découverte d'inscriptions racistes sur les murs de la mosquée de Perpignan.