Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Des tensions dans le contexte du confinement ce week-end dans le Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

Après 13 jours de confinement, certains n'ont visiblement pas bien compris les règles que cela implique et comptent continuer à vivre presque normalement. Les forces de l'ordre, de leur côté, sont là pour veiller au grain et parfois cela dérape. Exemples ce week-end dans le Loiret.

Les policiers municipaux participent aux contrôles des règles de confinement
Les policiers municipaux participent aux contrôles des règles de confinement © Radio France - Eric Le Bihan

Alors que les mesures de confinement sont imposées depuis près de deux semaines, les forces de l’ordre sont toujours mobilisés pour faire en sorte que les consignes soient respectées, et il y a encore des progrès à faire, exemples ce week-end dans le Loiret.

Contrôle qui dégénère à Fleury les Aubrais

Dans la nuit de samedi à dimanche, un automobiliste est contrôlé et verbalisé par la Brigade Anti-Criminalité (BAC) à Fleury les Aubrais. Une opération déjà houleuse, mais qui va avoir des suites. Un peu plus tard dans la soirée, le même homme, accompagné cette fois de 5 comparses, s'en prend à des fonctionnaires de la BAC avec des jets de bouteille en verre. Ils mettent également le feu à des poubelles. Les suspects sont recherchés. 

Dépannage qui finit en coups de feu

Dans la nuit de vendredi à samedi, un automobiliste rentre de Paris par l'A10. Malgré le confinement il expliquera plus tard qu'il était "allé voir sa copine". Pas de chance, il tombe en panne sur l'autoroute. Il contacte donc un dépanneur, mais quand le garagiste arrive, l'homme lui annonce qu'il n'a rien pour payer. Il propose au dépanneur de le conduire à son domicile à La Chapelle-St-Mesmin dans la banlieue orléanaise, là il pourra régler la facture. Sauf qu'au lieu de billets ou carte bleue, c'est avec un pistolet à grenaille que le mauvais payeur redescend. 1er coup de feu en l'air, le dépanneur saute dans son véhicule où la voiture en panne est toujours à l'arrière, et tente de s'enfuir. 2ème coup de feu vers le sol pour tenter de faire peur au dépanneur qui s'échappe tout de même avec la voiture toujours sur le plateau de la dépanneuse. L'automobiliste irascible a été arrêté dès le lendemain, samedi, par la police. Même si son placement en détention avait été demandé, il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Délit de fuite à Beaune-la-Rolande

Dans la nuit de samedi à dimanche, contrôle de gendarmerie à Beaune-la-Rolande. Un automobiliste, qui n'a visiblement pas la conscience tranquille, tente de s'y soustraire et réussit à échapper aux militaires. Mais ceux-ci ont réussi à relever la plaque du fuyard. Difficile de nier, l'automobiliste sera donc jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Devant les gendarmes, il a expliqué qu'il se rendait à une fête chez des amis, malgré le confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess