Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Santes : tensions entre habitants et gens du voyage

-
Par , France Bleu Nord

Des groupes de caravanes de gens du voyage se succèdent en ce moment pour s'installer sur des terrains de football du village de Santes. Le maire "n'en peut plus" et dénonce l'incurie de la Métropole européenne de Lille.

Des gendarmes viennent à Santes pour surveiller la situation
Des gendarmes viennent à Santes pour surveiller la situation

"Je me suis mis au milieu de la route pour les arrêter". Voilà ce que raconte le maire de Santes, Hiazid Belabbes.  Environ 150 caravanes selon les élus de cette commune d'un peu plus de 5000 habitants ont voulu s'installer sur des terrains de foot de sa commune ce matin. La 5e tentative d'installation depuis la prise de fonction de la nouvelle équipe après les élections municipales. La dernière c'était ce dimanche 30 août au soir, quand 72 caravanes se sont installées sur ces mêmes terrains. 

Hier, la situation s'était réglée après des négociations entre le maire nouvellement élu, Hiazid Belabbes, et les gens du voyage. Ceux-ci avaient acceptés finalement de bouger dans le quartier du marais, un quartier de la commune. Aujourd'hui la situation s'est tendue puisque les gens du voyage sont restés au travers de la route de 12h jusqu'à 15h30 environ. "Nous nous relayons sur place depuis pour éviter une nouvelle tentative d'installation" explique de son côté Rémy Vandeweghe, adjoint au maire de Santes. "Nous attendons des bennes pour pouvoir bloquer les passages car nous sommes certains que d'autres caravanes vont venir" renchérit Hiazid Belabbes. Les terrains servent très régulièrement pour des matchs de football, notamment des matchs de la Coupe de France de football. 

Et le maire de la commune de critiquer vertement la MEL, la Métropole européenne de Lille, coupable de ne rien faire pour aider son village, selon lui. "On est terriblement seuls" explique Hiazid Belabbes. "Personne ne répond à la MEL. La métropole fuit entièrement sa responsabilité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess