Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les affaires Fourniret

Des traces d'ADN d'Estelle Mouzin retrouvées sur un matelas dans l'ancienne maison de la sœur de Fourniret

De l'ADN partiel d'Estelle Mouzin a été retrouvé sur un matelas dans la maison de la sœur de Michel Fourniret indique ce vendredi 20 août l'avocat de son ex-femme, Monique Olivier. En mars dernier, Michel Fourniret avait reconnu avoir tué la fillette sans donner plus de précisions.

Des fouilles ont eu lieu dans l'ancienne maison de la soeur de Michel Fourniret à Ville-sur-Lumes dans les Ardennes
Des fouilles ont eu lieu dans l'ancienne maison de la soeur de Michel Fourniret à Ville-sur-Lumes dans les Ardennes © Maxppp - CH LANTENOIS

C'est une avancée conséquente dans l'affaire de la disparition d'Estelle Mouzin. Des traces d'ADN de la fillette ont été retrouvées à deux endroits sur un matelas saisi en 2003 dans une maison des Ardennes de la sœur de Michel Fourniret. Cette maison, située à Ville-sur-Lumes, avait fait l'objet de fouilles au début de l'été. Le tueur en série est soupçonné d'y avoir séquestré la fillette, il a d'ailleurs reconnu l'avoir tuée sans donner plus de précision.

L'ex-épouse de Michel Fourniret, Monique Olivier, a affirmé devant la juge ce vendredi 20 août que le tueur en série avait enlevé Estelle Mouzin. Elle a précisé qu'il l'avait emmenée le 9 janvier 2003 dans la maison de sa sœur, dans les Ardennes, avant de la violer et de l'étrangler. Cette nouvelle preuve matérielle, s'ajoute donc à ses déclarations. Estelle Mouzin a disparue le 9 janvier 2003  à Guermantes en Seine-et-Marne.

L'essentiel est de retrouver le corps d'Estelle - La famille de la fillette

Pour la famille d'Estelle Mouzin cette première preuve matérielle est une "étape importante" comme l'a souligné de leur avocate Corinne Hermann, mais "l'essentiel est de retrouver le corps". La famille dénonce aussi la lenteur de l'instruction, elle qui, depuis 15 ans, met en avant la piste Fourniret. Elle regrette que la justice ait mis tant d'années à avancer sur le dossier. "On ne comprend pas ce temps perdu. Vous savez, pour cette famille, c'est 17 ans de perdus".

La piste avait été étudiée lors de l'arrestation de Michel Fourniret en juin 2003, mais les enquêteurs l'avait écarté en 2007.

Chercher tout azimuts

Pour l'avocate du père d'Estelle Mouzin, les recherches doivent se poursuivre dans d'autre lieux fréquentés par Michel Fourniret. Elles ne doivent "pas seulement" se concentrer dans la maison de Ville-sur-Lumes, où des traces d'ADN appartenant à la petite fille ont été retrouvées car dans de nombreux dossiers, Michel Fourniret a avoué avoir déplacé des corps.

Michel Fourniret est toujours suspecté dans trois autres affaires qui sont en cours d'instruction : la disparition de Marie-Angèle Domece en 1988, la mort de Joanna Parrish en 1990 et l'enlèvement en 1993 de Lydie Logé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess