Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un montpelliérain arrêté avec 220 cartouches de cigarettes

mercredi 8 novembre 2017 à 18:26 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

Des trafiquants de cigarettes arrêtés dans la nuit de lundi à mardi à Montpellier. Ils ont été surpris par les policiers alors qu'ils roulaient à très vive allure sur l'avenue de la Liberté.Leurs véhicules étaient chargées de dizaines de cartouches et de plusieurs kilos de tabac à rouler.

illustration
illustration © Maxppp -

Montpellier, France

Les policiers de Montpellier viennent de mettre la main sur des trafiquants de cigarettes. Ils les ont interpellés vers 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi.

Les trafiquants revenaient de la principauté d'Andorre. Deux voitures se suivaient. Quand les policiers de la BAC les ont pris en chasse sur l'avenue de la Liberté dans le centre ville, ils roulaient à plus de 120 km/h.

Les policiers ont dû utiliser une herse pour crever les pneus et finalement stopper les véhicules dans le quartier des Cévennes. Un des deux conducteurs et deux mineurs de 16 ans ont été interpellés. Le second conducteur a pu s’enfuir à pied.

220 cartouches de cigarettes et 23 kilos de tabac à rouler

La marchandise était achetée en Andorre. Les adolescents étaient ensuite chargés de passer la frontière à pied par des sentiers de montagne avec les cartouches sur le dos.

Le quadragénaire les récupérait une fois la frontière passée. La marchandise était revendue à la sauvette principalement dans le quartier Figuerolles.

Le chef de ce réseau a été libéré à l'issue de sa garde à vue. Il est convoqué en décembre devant la justice.Les adolescents seront jugés devant le tribunal pour mineurs.