Faits divers – Justice

Des ultras slovaques veulent "chasser les anglais" pendant l'EURO à Saint-Étienne

Par Martin Cotta, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 2 juin 2016 à 18:40 Mis à jour le jeudi 2 juin 2016 à 18:43

Angleterre-Slovaquie le 20 juin à Saint-Étienne
Angleterre-Slovaquie le 20 juin à Saint-Étienne © Maxppp - maxppp

Les Yellow Green Hearts, un groupe d'ultras slovaques basé à Zilina, appelle à la violence contre les supporters anglais le 20 juin prochain à Saint-Étienne. Le stade Geoffroy-Guichard accueillera les deux sélections nationales en match de poule de l'EURO 2016 de football.

C'est un message qui a enflammé les réseaux sociaux et les plus initiés au football. Sur son profil Facebook, le YGH (Yellow Green Hearts), un groupe d'ultras en Slovaquie a publié le message suivant : "L'Euro est une excuse, tout le monde chasse l'anglais". Un appel à la violence qui n'est pas passé inaperçu et qui pourrait alerter les autorités françaises, à quelques jours du match Slovaquie-Angleterrele 20 juin au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne.

Le message "L'Euro n'est qu'une excuse, tout le monde chasse l'anglais" - Aucun(e)
Le message "L'Euro n'est qu'une excuse, tout le monde chasse l'anglais" - Capture d'écran Facebook

Malheureusement, ces dernières années, les confrontations entre la Slovaquie et l'Angleterre ne sont pas d’ordre sportif exclusivement. Tout commence en octobre 2002, lors d'un match de qualification pour l'EURO 2004 à Bratislava. Des incidents éclatent pendant le match. Les supporters anglais et Slovaque se lancent alors des sièges en tribune. Quelques heures après la rencontre, deux supporters britanniques sont blessés devant leur hôtel en centre-ville, dont un grièvement à la gorge. Au match retour, en juin 2003, l'heure de la revanche a sonné, en Angleterre à Middlesbrough. Des ultras slovaques hurlent des chants racistes contre deux joueurs anglais. Des supporters tentent alors de les faire taire à coup de poing en tribune.

Un risque de débordement à Saint-Étienne ?

Cette année, le match Slovaquie-Angleterre le 20 juin au stade Geoffroy-Guichard, est placé en catégorie 2 par les autorités, c'est à dire qu'il y a des risques de débordement. Des mesures particulières pourraient être annoncées par le Préfet de Loire, à l'occasion d'une conférence de presse sur la sécurité de l'EURO ce vendredi matin, pour éviter une belle entre Anglais et Slovaques. D'après Pierre Vuillemot, fondateur du site internet footballski.fr, spécialiste du football dans les pays de l'est, il faut prendre cette menace de violence au sérieux : "La plupart du temps les débordements ont lieu à l'extérieur des stades, dans des champs ou dans des forêts. Ils ont tout à fait les moyens de se déplacer avec d'autres groupes. Et cela sera sûrement organisé" prédit Pierre Vuillemot. Il n'y aura peut-être pas de batailles dans les rues mais c'est un monde qui est assez organisé, les gens se connaissent et savent s'organiser" cet expert du football de l'est.

"Ils ont tout à fait les moyens de se déplacer avec d'autres groupes"

Des ultras anti-islam

Sur la page Facebook des YGH de Zilina, au nord de la Slovaquie, le groupe affiche clairement son idéologie anti-islam. On peut également y voir des photos de membres du groupuscule d'extrême-droite, cagoulés se battant dans les tribunes d'un stade. Mais aussi portant une croix de Lorraine en bois, toujours cagoulés, au sommet d'une montagne avec des enfants. "Ce groupe d'extrême droite participe notamment à Bratislava contre l'Islam et la vague migratoire qui aura lieu le 25 juin" explique Pierre Vuillemot, fondateur du site internet footballski.fr, spécialiste du football dans les pays de l'est.

Le profil Facebook du groupe YGH - Aucun(e)
Le profil Facebook du groupe YGH - Capture d'écran Facebook