Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des violences urbaines à Dijon, Chenôve et Beaune

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le département de la Côte-d'Or a été la cible en plusieurs endroits de violences urbaines, jeudi 25 février 2021. Le syndicat Alliance police évoque une tentative d'incendie dans un gymnase des Grésilles à Dijon ou des jets de projectiles, dont de l'acide, dans le quartier de la Fontaine d'Ouche.

La police a été prise pour cible selon les syndicats (image d'illustration)
La police a été prise pour cible selon les syndicats (image d'illustration) © Radio France - Marc Bertrand

Le département de la Côte-d'Or, théâtre de violences urbaines jeudi 25 février 2021, puis dans la nuit de jeudi à vendredi. Selon nos informations, selon un communiqué du syndicat Alliance police nationale, et comme indiqué par nos confrères du Bien public, des policiers ont été ciblés par des projectiles dans le quartier de Fontaine d'Ouche, à Dijon. Dans le quartier des Grésilles, il y a eu une tentative d'incendie dans un gymnase dont la porte a été fracturée. Des poubelles ont brûlé à Chenôve et un commissariat a été pris pour cible à Beaune. 

Des policiers pris pour cible à Fontaine d'Ouche 

Les premières violences ont eu lieu à Fontaine d'Ouche. Vers 16 heures, jeudi, la police municipale a été prise pour cible, par "le jet d'un liquide corrosif s'apparentant à de l'acide", indique le syndicat auprès de France Bleu Bourgogne. Des analyses sont menées pour déterminer précisément l'origine du produit. 

En début de soirée, rebelote. Aux alentours de 18 heures, un véhicule de la police nationale cette fois-ci est la cible de projectiles. Ils ont "cassé une partie du véhicule" indique Alliance, avec ce qui pourrait être "des pierres ou des boulons"

Des feux de poubelles à Chenôve 

Dans la soirée, il y a eu au moins deux feux de poubelles à Chenôve, aux alentours de deux heures du matin. 

Une tentative d'incendie aux Grésilles 

Dans la nuit, vers 1 heure du matin, la porte d'un gymnase dans le quartier des Grésilles a été fracturée. Un feu est parti à l'intérieur, "aidé par des hydrocarbures répandus", indique le syndicat. "L'intention manifeste de détruire ne peut être niée", poursuit Alliance dans son communiqué. 

Le commissariat de Beaune pris pour cible

On s'écarte de la métropole dijonnaise, et on prend la direction de Beaune. Sans lien à priori avec les violences précédemment citées, un commissariat a été la cible de projectiles par "une trentaine d'individus", informe le syndicat, qui indique que "la situation s'est calmée quand un véhicule de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Dijon est arrivé en renfort avec une unité canine". Le syndicat parle également "d'outrages"

Un lien avec l'annonce des "quartiers de reconquête républicaine" ? 

Peut-on y voir un lien avec l'annonce jeudi du classement de deux quartiers de la métropole en "quartiers de reconquête républicaine" ? "Ça fait beaucoup la même journée où il y a cette annonce", admet Stéphane Ragonneau, secrétaire régional du syndicat d'Alliance police nationale. Une enquête est ouverte, confiée à la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique). 

Le communiqué du syndicat Alliance police nationale
Le communiqué du syndicat Alliance police nationale - Alliance
Choix de la station

À venir dansDanssecondess