Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Arrestation du gérant du magasin vendant du "cannabis légal" à Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Le gérant de la boutique qui vend des produits dérivés du cannabis, en centre-ville de Poitiers a été arrêté et placé en garde à vue ce mercredi matin. Il est entendu pour détention de stupéfiants. Tous les produits du magasin Best Hemp avaient été saisis.

Le procureur de la république considère que le magasin poitevin est en violation de la loi.
Le procureur de la république considère que le magasin poitevin est en violation de la loi. © Radio France - William Giraud

Poitiers, France

Le parquet de Poitiers avait ordonné une opération de police mardi dans le magasin Best Hemp. Tous les produits du magasin ont été saisis et ce mercredi le responsable a été appréhendé par la police et placé en garde à vue.  Le magasin a ouvert le 3 septembre dernier dans la Grand Rue à Poitiers.

Un violation de la loi pour le procureur

Le parquet rappelle que depuis plusieurs mois, le marché français voit émerger la commercialisation de produits dérivés du cannabis, des produits qui contiennent peu ou pas de CBD, la molécule psychoactive. Mais ils restent sur la liste des substances classées comme stupéfiants, et sont en tant que tels répréhensibles par la loi.   

Pour Michel Garrandeaux, le procureur de la République, le magasin "Best hemp" de Poitiers est donc en violation de la loi. Souvent ce type de produits à base de cannabidiol est présenté comme portant des qualités thérapeutiques, mais pour le procureur de Poitiers cet argument constitue une tromperie au sens du code de la consommation. C'est pour cela qu'il a ordonné une descente de police. Il y a d'ailleurs eu des saisies de produits à des fins d'analyses complémentaires. L'objectif étant de caractériser l'infraction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu