Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La borne de rechargement électrique de Montéléger victime d'un acte de sabotage

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Montéléger, France

La borne de rechargement pour les véhicules électriques située à Montéléger (Drôme) a été détruite durant la nuit de mercredi à jeudi. Selon le Syndicat des Energies dans la Drîome, il s'agit clairement d'un acte de sabotage.

La borne située près du parc de Lorient à Montéléger est hors d'usage
La borne située près du parc de Lorient à Montéléger est hors d'usage © Radio France - Tommy Cattanéo

C'est du jamais vu en Drôme-Ardèche. Le réseau de bornes de rechargement pour les véhicules électriques s'étoffe progressivement et sans aucun incident. Jusqu'à maintenant. Car dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 1h30, une personne a alerté les gendarmes après avoir entendu une explosion à proximité du parc de Lorient à Montéléger au sud de Valence. La patrouille découvre alors la borne éventrée.

Comment la borne a-t-elle été endommagée ?

Les techniciens en identification criminelle étaient sur place ce jeudi matin pour effectuer des relevés. Mais selon le directeur du SDED, le Syndicat public des Energies de la Drôme, l'appareil ne porte aucune trace de problème électrique, aucun fil n'a été brûlé, et la destruction de la borne est bien volontaire. Par ailleurs, vu la conception robuste du chargeur, il ne peut s'agir d'un simple acte de délinquance.  Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.

La borne indisponible pendant plusieurs mois

Le montant du préjudice est important : une borne de ce type coûte entre 6000 euros. 

Pendant deux ou trois mois, les habitants des environs devront se rabattre sur les bornes de Beaumont-lès-Valence, Portes-lès-Valence ou Chabeuil.

Il y en a 90 aujourd'hui dans la Drôme.  Mais ce nombre devrait rapidement passer à 114. 

  • Drôme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess