Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux accidents mortels dans le Calvados aux premières heures de 2019

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Deux automobilistes ont perdu la vie sur les routes du Calvados très tôt ce mardi 1er janvier, près de Bayeux et de Deauville.

Premières interventions graves pour les pompiers du Calvados en 2019.
Premières interventions graves pour les pompiers du Calvados en 2019. © Radio France - Victor Vasseur

Calvados, France

Deux jeunes hommes ont perdu la vie, tôt ce mardi 1er janvier, sur les routes du Calvados.

Le premier accident s'est produit à Subles, près de Bayeux, peu avant 3 h du matin. Un automobiliste de 23 ans a vraisemblablement perdu le contrôle de sa voiture. Il a fait plusieurs tonneaux et s'est tué sur le coup. Selon la préfecture, la vitesse excessive serait en cause.

Vers, 4 h du matin, à Saint-Gatien-des-Bois, entre Deauville et Honfleur, les pompiers sont intervenus sur un autre accident mortel. Un homme de 28 ans, qui ne portait pas sa ceinture de sécurité, a lui aussi perdu le contrôle de son véhicule. Il a été éjecté, et n'a pu être réanimer malgré l'intervention des secours.

La préfecture indique qu'il était alcoolisé et roulait trop vite. 

Des comportements dangereux bien identifiés

Lundi, lors de sa tournée des secours pour le Réveillon, le préfet du Calvados rappelait le poids des comportements à risques dans l'accidentologie. Dans le Calvados, "plus de la moitié des 33 morts sur les routes en 2018 avait été causée par l'alcool et les stupéfiants, quand ce ne sont pas les deux ensemble. La vitesse arrive en troisième position parmi les facteurs d'accidents."

Et de livrer ce chiffre :

En 2018, nous avons retiré 2707 permis, près de huit par jour. C'est presque autant qu'en 2017. C'est trop."

Les autorités ont déjà prévenu que la prévention mais aussi la répression allaient se poursuivre, justement pour "éduquer", et faire la chasse aux mauvais comportements routiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu