Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux adolescents de 13 ans et demi poursuivis pour viol en réunion sur l'un de leurs camarades de classe

jeudi 26 avril 2018 à 18:30 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Les deux adolescents, présentés à la justice ce jeudi, étaient scolarisés au collège Saint-Joseph de Saint-Ambroix. Les faits se sont déroulés lors d'un voyage scolaire à Malte en mars dernier.

Les deux auteurs présumés ont été présentés à la justice ce jeudi après-midi
Les deux auteurs présumés ont été présentés à la justice ce jeudi après-midi © Radio France - Hervé Sallafranque

Saint-Ambroix, France

Deux collégiens de 13 ans et demi sont poursuivis depuis ce jeudi après-midi pour viol en réunion sur l'un de leurs camarades de classe du même âge.  Des jeunes scolarisés en classe de 4e au collège Saint-Joseph de Saint-Ambroix (Gard).

Les faits se sont produits lors d'un voyage scolaire à Malte en mars dernier. La scène avait été filmée et diffusée sur le réseau social Instagram.

Le viol s'est déroulé dans une chambre alors que les trois adolescents étaient logés dans une famille d'accueil à l'occasion de leur voyage à Malte.  Les deux collégiens n'ont pas donné d'explications particulières, si ce n'est qu'au départ, ils auraient pris cela comme un jeu qui aurait ensuite dégénéré

Souffre-douleur

Mais au-delà du viol en lui même, l'enquête a permis de découvrir que la jeune victime était devenue le véritable souffre-douleur de l'un des auteurs présumés depuis  la rentrée scolaire de septembre dernier.  Il aurait régulièrement subi des brimades, des humiliations et des insultes.

Les deux collégiens mis en cause n'avaient jamais fait parler d'eux. Tous vivent dans la région de Saint-Ambroix et, jusqu'à maintenant, ils n'étaient pas connus de la justice. Ils sont issus de milieux sociaux classiques, sans problèmes particuliers. 

Si les faits de viol en réunion sont retenus, les deux adolescents encourent une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement.

Les deux élèves ont été exclus du collège et la parquet a demandé une mesure d'éloignement pour qu'ils ne puissent plus entrer en contact avec leur victime.