Faits divers – Justice

Deux adolescents séquestrés et torturés par deux femmes

Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan jeudi 23 avril 2015 à 19:34

Des adolescents séquestrés et torturés dans le village d'Oudon
Des adolescents séquestrés et torturés dans le village d'Oudon © Flickr / Michel Petit

Deux garçons de 14 et 17 ans ont vécu l'enfer le week-end dernier à Oudon en Loire-Atlantique. Ils ont été retenus dans une maison par deux femmes qui les ont frappés et torturés. Elles leur reprochaient de leur avoir volé 5€.

Samedi 18 avril, deux garçons de 14 et 17 ans se rendent à une fête dans leur village d'Oudon en Loire-Atlantique. La soirée est organisée au domicile de deux femmes, connues comme des marginales. Le lendemain, elles téléphonent aux deux adolescents et les invitent à revenir chez elles, elles veulent avoir des explications au sujet des 5€ volés la veille au soir. Les deux adolescents obtempèrent, ils se rendent chez les jeunes femmes (âgées de 24 et 25 ans) mais dès leur arrivée, le piège se referme sur eux.

Menaces d'arrachages de dents, fils électriques dans le lavabo

Soupçonnés d'avoir dérobé l'argent, ils sont conduits, à tour de rôle, dans la salle de bain de la maison où durant une demi-heure, ils subissent des violences. Leurs bourreaux leur trempent les mains dans un lavabo rempli d'eau et dans lequel il y a des fils électriques dénudés, elles brandissent une pince à bec pour simuler un arrachage de dents, elles les giflent, elles les frappent avec une barre en métal.

Des complices montent le son de la musique pour étouffer les cris

Dans la maison, il y a cinq autres adultes, des amis des jeunes femmes, à aucun moment ils n'interviennent pour mettre un terme à cette scène, au contraire, ils montent le son de la musique pour couvrir les cris des adolescents qui sont finalement libérés à l'issue de leur interrogatoire.

Les deux jeunes racontent leur calvaire à leurs parents qui se rendent le lendemain à la gendarmerie d'Ancenis pour déposer plainte. Depuis, trois personnes ont été interpellées dont les deux tortionnaires, elles sont poursuivies pour séquestration accompagnée d'actes de torture et de barbarie en réunion.