Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Deux agents de sécurité et deux soignants blessés aux urgences du CHU de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un homme a frappé dimanche après-midi deux agents de sécurité et deux soignants des urgences du CHU Lapeyronie de Montpellier. Il accompagnait un membre de sa famille et n'aurait pas supporté d'attendre.

Deux soignants et deux agents de sécurité ont été agressés dimanche aux urgences du CHU de Montpellier (Hérault)
Deux soignants et deux agents de sécurité ont été agressés dimanche aux urgences du CHU de Montpellier (Hérault) © Radio France - Sarah Mansoura

Quatre personnes ont été agressées dimanche après-midi aux urgences du CHU Lapeyronie de Montpellier. Deux agents de sécurité et deux soignants ont été frappés par un homme qui accompagnait un membre de sa famille. D'après nos informations, il n'aurait pas supporté d'attendre à l'entrée du service. Il aurait alors complètement pété les plombs en l'espace de quelques minutes. L'homme a d'abord porté des coups aux deux agents de sécurité avant de s'en prendre au personnel soignant.

Dans un communiqué le CHU de Montpellier a condamné cette agression "avec la plus grande fermeté". La direction a également apporté des précisons sur le déroulé des faits afin de démentir de fausses rumeurs présentes sur les réseaux sociaux : "Contrairement à certaines allégations, aucune arme blanche n’a été utilisée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess