Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un des deux alpinistes coincés sur le Mont Blanc retrouvé vivant

lundi 31 juillet 2017 à 10:45 - Mis à jour le lundi 31 juillet 2017 à 16:37 Par Julien Balidas, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Deux étrangers étaient coincés dans le Mont Blanc depuis dimanche après-midi, à 4.300 mètres d'altitude. Une opération avec l'hélicoptère du PGHM Chamonix a échoué ce dimanche à cause de la météo. Une nouvelle opération ce lundi a permis de sauver un des alpinistes.

Illustration
Illustration © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Massif du Mont-Blanc, Haute-Savoie, France

Ces deux personnes se sont retrouvées prises dans un violent orage dimanche en milieu d’après-midi. Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix a pu avoir un contact visuel et radio, mais avec les conditions météo l'hélicoptère n'a pas pu rester sur les lieux dimanche. Ce lundi matin, l'hélicoptère a pu repartir. Après une première rotation où une victime a été localisée, une deuxième rotation a permis de l'extraire à 4000 mètres d'altitude. La personne retrouvée est un Coréen de 44 ans, en hypothermie et hospitalisée à Chamonix.

Les recherches en suspens

Actuellement les recherches sont stoppées pour retrouver ce deuxième homme, âgé de 34 ans. Six secouristes sont partis à pied ce lundi matin mais ont du faire demi tour à cause des conditions dangereuses. Beaucoup de vent et un risque d'avalanche. Seul option désormais attendre une fenêtre météo propice pour faire décoller hélicoptère et déposer les gendarmes du PGHM en altitude pour retrouver ce deuxième alpiniste.