Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux ans après la saisie de cocaïne à Mimizan, l'enquête rebondit en Argentine

-
Par , France Bleu Gascogne

Près de deux ans après une énorme saisie de cocaïne à Mimizan (Landes), l'enquête avance. Un homme de 43 ans a été arrêté fin mars en Argentine. Il est accusé d'avoir participé à ce vaste trafic présenté comme une structure criminelle internationale.

Le 20 juin 2017, plus d'une tonne et demie de cocaïne avait été retrouvée sur la plage de Mimizan
Le 20 juin 2017, plus d'une tonne et demie de cocaïne avait été retrouvée sur la plage de Mimizan - Gendarmerie Nationale

Département Landes, France

Luciano Eugenio Conocchiari a été interpellé le 30 mars dernier en Argentine, à Rosario, selon le quotidien La Nacion. La ministre de la Sécurité a indiqué sur son compte twitter que le narcotrafiquant était en fuite et recherché par les services Français d'Interpol. L'homme sous le coup d'un mandat d'arrêt international a été arrêté alors qu'il sortait de la maison de sa mère, un sac de voyage sur le dos, explique encore le journal argentin. 

Il y a bientôt deux ans, le 20 juin en juin 2017, une tonne sept cents de cocaïne d'une valeur marchande de 170 millions d'euros avait été saisie dans les Landes. Une saisie record et rocambolesque. Un pêcheur à pied avait d'abord signalé aux gendarmes un gros zodiac échoué sur la plage de Lespecier, les passagers à bord étaient en difficulté. Mais, les personnes sont reparties. La seconde alerte a été donnée vers midi, des agents de l'Office Central de la Chasse et de la Faune Sauvage ont aperçu depuis leur poste des individus au comportement suspect. Finalement, 11 personnes d'origine étrangère ont été arrêtées sur la plage et dans une maison à Escource.

Présenté comme co-gérant d'une société de recherche, développement et commercialisation de logiciels et de technologies, l'Argentin est soupçonné d'avoir participé à ce trafic organisé depuis les caraïbes avec plusieurs voiliers, dont un, l'Ayane, qui appartient à Luciano Eugenio Conocchiari. Le bateau, qui mouillait en Espagne, aurait été perquisitionné avant d'être confisqué. 

L'Argentin est aujourd'hui sous le coup d'une demande d'extradition de la justice française.