Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux ans de prison ferme pour s'être acharnés sur leurs voisins à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Un couple d'une vingtaine d'années a été violemment agressé en juin dernier à Béziers par leur voisin de pallier. Ce dernier a été condamné à deux ans de prison. Même sanction pour son frère qui l'accompagnait. Ils sont bien connus de la justice pour des faits de violence et agressions sexuelles.

Salle d'audience du tribunal de Béziers
Salle d'audience du tribunal de Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Les différends de voisinage ne sont pas rares. Insultes, menaces, pour des faits bien futiles. Et pourtant certains en viennent (trop) souvent aux mains. Ces désaccords peuvent aussi avoir des tournures parfois d'une rare violence et conduisent alors tout droit en prison. C'est le cas pour deux frères de 21 et 24 ans condamnés ce mardi 20 juillet par le tribunal de Béziers à deux ans de prison ferme. Ces deux hommes se sont acharnés sur leurs voisins le 10 juin dernier dans le centre-ville de Béziers (rue de la Fontaine).

Interdiction de séjourner dans l'Hérault pendant cinq ans pour les prévenus

Les deux frères se sont d'abord acharnés à coups de pieds sur la porte d'entrée de leurs victimes jusqu'à la faire sortir de ses gonds pour entrer dans l'appartement. Ensuite, c'est un enchaînement de coups-de-poing porté essentiellement sur leur voisin de pallier d'une vingtaine d'années. Cinq jours d'ITT. De multiples plaies ouvertes sur le visage. Les photos montrées à l'audience en témoignent. Sa compagne est traumatisée par autant de violence.

Un simple échange houleux, un peu plus tôt dans la journée entre les victimes et l'épouse de l'un deux frères est à l'origine de ces violences gratuites. L'un reprochant à l'autre, les bruits incessants, rendant leur quotidien invivable. Les agresseurs, poursuivis pour violence en réunion, qui étaient absents au cours de cette altercation, n'ont pas appréciés les reproches et se sont acharnés sur leurs voisins.

Des faits d'une rare violence

Des faits d'une rare violence dixit le ministère public. Les nombreuses traces de sang au sol dans l'appartement en témoignent. Et heureusement, les prévenus n'étaient pas armés. Jusqu'où seraient allés ces deux frères si les policiers n'étaient pas rapidement intervenus ? À leur arrivée, les victimes s'étaient enfermées sur leur balcon en baissant les volets roulants électriques derrière elles.

Ces deux frères ont déjà un lourd casier judiciaire pour violence. D'ailleurs, l'un d'entre eux était encore, au moment des faits, sous contrôle judiciaire, car impliqué dans une affaire de tentative de meurtre en Gironde il y a une an et demain. Il avait interdiction de séjourner dans ce département. Et c'est donc à Béziers qu'il a posé ses valises, avec une partie de sa famille. 

Quand aux victimes, tétanisées, elles n'ont pas eu la force de venir à l'audience ce mardi raconter leur calvaire. Elles devaient déménager, par crainte de représailles, et pour plus de tranquillité. Ce jeune couple d'une vingtaine d'années s'était installé à Béziers l'été dernier.

Comment réagir face à un voisin agressif ?

Face à un voisin agressif verbalement et qui profère menaces de mort, un règlement à l’amiable parait bien compliqué. Mieux vaut agir rapidement. Si vous vivez en copropriété, la première étape est d’en référer au syndic ou de vous adresser au maire.

Ce dernier peut demander à un médiateur d’intervenir pour essayer de régler le conflit. Si la médiation ne porte pas ses fruits et que votre voisin continue de se montrer irrespectueux, il ne reste plus qu’un seul recours : porter plainte auprès des autorités compétentes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess