Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux ans de prison ferme pour un jeune homme qui avait incendié une scierie à Chalus, en Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

Un ex-employé d'une scierie de Chalus, en Haute-Vienne a été condamné à deux ans de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Limoges devant lequel il était jugé mercredi en comparution immédiate. Les faits remontent au mois de juillet dernier.

La scierie incendiée en juillet dernier à Chalus (photo gendarmerie)
La scierie incendiée en juillet dernier à Chalus (photo gendarmerie) - © Gendarmerie de Haute-Vienne

Chalus, France

Un ancien employé d'une scierie de Chalus, en Haute-Vienne, a été condamné mercredi à trois ans de prison dont deux ferme,  par le Tribunal correctionnel de Limoges devant lequel il était jugé en comparution immédiate, pour des faits remontant au mois de juillet dernier.

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, un violent incendie s'était en effet déclaré dans une scierie de la commune de Chalus, entraînant des dégâts matériels importants ainsi qu'un arrêt temporaire de l'activité du site. Le préjudice avait été estimé à 850 000 euros par les sociétés d'assurances.

Une enquête de quatre mois

Les expertises judiciaires avait mis en évidence l'origine probablement criminelle des faits. Durant quatre mois, les gendarmes de Haute-Vienne, notamment ceux de Saint-Junien, ont donc mené une minutieuse enquête, qui a débouché sur l'interpellation mardi d'un jeune homme de 28 ans, ancien employé de l'établissement. Placé en garde à vue, et confronté aux éléments de preuve recueillis par les enquêteurs, il a reconnu les faits.

Jugé en comparution immédiate ce mercredi, le tribunal correctionnel de Limoges l'a donc condamné à trois ans de prison dont deux ferme. Le jeune homme a été incarcéré à l'issue de l'audience.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu