Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux ans de prison ferme requis contre un prêtre breton pour agressions sexuelles sur mineur

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Un ancien prêtre de Saint-Malo et Redon dans les années 2000 comparaissait lundi 17 juin pour agressions sexuelles sur mineur devant le tribunal correctionnel de Rennes. Le jugement est attendu le 4 juillet.

L'ancien prêtre de Saint-Malo et Redon risque jusqu'à deux ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur mineur
L'ancien prêtre de Saint-Malo et Redon risque jusqu'à deux ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur mineur © Maxppp - Leonardo Munoz

Rennes, France

Un prêtre de 46 ans, exclu depuis 2008 de tout ministère public comparaissait lundi pour agressions sexuelles sur un adolescent devant le tribunal correctionnel de Rennes. L'homme d'Eglise a reconnu des actes "pas conformes à la morale catholique" mais "consentis".

Les faits remontent à 2004. La victime présumée, désormais âgée de 31 ans, est adolescent à l'époque. Il part à Rome, seul avec un jeune prêtre officiant à Saint-Malo et Redon, avec lequel il partage une chambre dans un couvent. Selon la victime, le prêtre a alors abusé de lui, rapporte l'AFP.

De retour à Rennes, l'adolescent continue de voir l'ecclésiastique et les attouchements sexuels se poursuivent. "A genou devant lui je devais lui dire pardon. Et il me donnait l'absolution et me demandait de ne pas me confesser à d'autres prêtres", raconte l'homme à l'AFP. Le prêtre "ne nie pas cette attirance homosexuelle" mais assure que les rapports étaient "consentis". 

Lors de l'instruction, les enquêteurs avaient retrouvé près de 4.000 photos et films pornographiques homosexuels et hétérosexuels dans l'ordinateur du prévenu.

Lundi 17 juin, le procureur de Rennes a requis à l'encontre du prêtre cinq ans d'emprisonnement dont trois avec sursis."On ne peut pas utiliser le pouvoir pour assouvir ses plus bas instincts" a lancé le magistrat.

A l'issue d'une audience de près de dix heures, le tribunal a indiqué qu'il rendra sa décision le 4 juillet prochain.