Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux femmes agressées à l'arme blanche et à coups de poing devant une école de Marseille

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Provence, France Bleu

Deux "tatas" ont été agressées vers 6h30 ce vendredi matin devant le groupe scolaire La Pauline à Marseille. L'une est blessée au ventre après avoir reçu un coup de ciseaux, l'autre a reçu des coups de poing. L'agresseur a été interpellé.

Un dispositif policier devant l'ecole La Pauline après l'agression de deux tatas
Un dispositif policier devant l'ecole La Pauline après l'agression de deux tatas © Radio France - Laurent Grolée

Marseille, France

Grosse frayeur ce vendredi matin devant le groupe scolaire La Pauline, boulevard Romain-Rolland dans le 9e arrondissement de Marseille : un homme a agressé deux ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) qui venaient prendre leur service. 

L'agresseur, sous l'emprise d'une forte dose de drogue, s'est introduit à l’intérieur de l'établissement par une porte de service avant d'agresser les deux "tatas" (comme on les appelle à Marseille). La première a été blessée au thorax par un coup de ciseaux, la seconde frappée d'un coup de poing alors qu'elle tentait de s'interposer face à l'agresseur.

Toutes les deux ont été rapidement prises en charge, comme six autres "tatas" sous le choc. Le pronostic vital des blessées n'est pas engagé.

"C'est un événement gravissime." Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille 

L'agresseur présumé, un jeune homme de 17 ans, a été interpellé quelques minutes plus tard par la police municipale. On ignore les motifs de son geste. La police privilégie l'acte d’un déséquilibré. Le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, a indiqué que l'une des "tatas" a entendu l'homme scander "Allah akbar" lors de l'agression. 

Le groupe scolaire La Pauline est désormais fermé. La mairie de Marseille va proposer des solutions aux parents pour que leurs enfants soient pris en charge. La police municipale de Marseille sera présente devant l'école lundi pour rassurer les personnels, les familles et les enfants. 

En marge de cette agression, le sénateur RN des Bouches-du-Rhône, Stéphane Ravier, et le maire LR du 9e, Lionel Royer-Perreaut, se sont livrés devant l'école à une passe d'armes sur le thème de la sécurité, à six mois des élections municipales. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu