Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux bandes de cambrioleurs démantelées en Vendée

-
Par , France Bleu Loire Océan

Deux bandes de cambrioleurs ont été démantelées ces derniers jours en Vendée. A chaque fois, les voleurs visent des petites communes situées près des grands axes routiers. Pour les repérer, le Procureur de la République a donné des pouvoirs supplémentaires aux gendarmes.

La multiplication des contrôles routiers permet de lutter contre les cambriolages
La multiplication des contrôles routiers permet de lutter contre les cambriolages © Radio France - Emmanuel Sérazin

Vendée, France

Depuis un mois, le phénomène des cambriolages prend de l'ampleur en Vendée, à l'approche des fêtes. Fin novembre, une douzaine de maisons étaient visitées à l'Herbergement en moins d'1h30 ! Début décembre, on a recensé une dizaine d'habitations forcées à Bouin. Plus récemment, la commune de Bellevigny a aussi fait le théâtre d'une série de cambriolages quasi-simultanés. Dans le jargon des enquêteurs, on appelle ça "un périple". Le Procureur de la Roche sur Yon annonce que plusieurs affaires ont été résolues cette semaine, tandis que d'autres enquêtes se poursuivent depuis des mois.

Une première bande de trois malfaiteurs a été interpellée près de Bordeaux "après une longue filature". Cette équipe opérait depuis la Rochelle et visait le sud-Vendée, entre Luçon et Fontenay-le-Comte. "Sur le seul mois de décembre, les voleurs ont commis au moins 17 cambriolages", explique Hervé Lollic. Ils ont été placés en détention provisoire pendant que l'enquête se poursuit.

Une autre bande est dans le viseur de la justice vendéenne, après l'interpellation de l'un de ses membres. Ce Roumain a été arrêté après la tentative de cambriolage d'un bar-tabacs de Bellevigny le soir du 17 décembre.  Le commerçant a réussi à mettre les voleurs en fuite, tout en relevant l'immatriculation de leur voiture. "Il a sans doute permis d'éviter une série de cambriolages prévus dans la foulée", salue le Procureur. Le dispositif des gendarmes a permis de rapidement retrouver le véhicule, mais le conducteur était seul à bord. Ses trois complices courent toujours. Sans doute pas pour longtemps.

L'an dernier à la même époque, une autre bande originaire de Roumanie avait sévi sur la Vendée. Les quatre hommes ont été interpellés en janvier. L'enquête se poursuit depuis 11 mois, et pour cause : "cette bande a commis environ 300 faits", lâche Hervé Lollic.

Un exemple de contrôles routiers réalisés en décembre - Radio France
Un exemple de contrôles routiers réalisés en décembre © Radio France - Emmanuel Sérazin

Des pouvoirs renforcés pour les gendarmes

Pour contrer ces bandes aussi organisées que mobiles, la justice vendéenne a pris une série de mesures, dont certaines restent évidemment secrètes. Mais on sait par exemple que le Procureur de la République utilise régulièrement l'article 78-2-2 du Code Pénal. "Cela revient à donner des pouvoirs supplémentaires aux forces de l'ordre, sur des plages horaires et des lieux bien définis". En plus du conducteur, les gendarmes peuvent ainsi contrôler l'identité de tous les occupants d'un véhicule. Et en plus d'ouvrir le coffre pour vérifier la présence d'un triangle de sécurité, ils peuvent aussi en fouiller tout son contenu. C'est ainsi que les contrôles routiers aident à lutter contre les cambriolages...

Hervé Lollic, Procureur de la République de la Roche sur Yon

Des applis pour aider les enquêteurs

Démasquer des cambrioleurs est une chose, mais identifier leurs victimes en est une autre. Voilà pourquoi certaines assurances proposent aujourd'hui des applications, dans lesquelles les particuliers doivent recenser leurs biens de valeur en y ajoutant des photos et surtout des numéros de série. Toutes ces infos sont ensuite partagées dans une base de données accessible aux services d'enquête. Cela permet non seulement de retrouver les propriétaires plus vite, mais aussi de confirmer que les objets saisis sur un suspect ont bien été volés.