Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux braqueurs endurcis écroués après avoir volé des timbres de collection à Béziers

vendredi 12 avril 2019 à 17:02 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault et France Bleu

Un philatéliste de Béziers a été victime d'un vol à main armée en novembre dernier. Deux suspects ont été arrêtés mardi et écroués : un criminel et un délinquant endurcis. Le butin, qui s'élevait à plus de 100.000 euros, a été récupéré presque dans son intégralité.

Le butin a été retrouvé presque dans son intégralité
Le butin a été retrouvé presque dans son intégralité - SRPJ Montpellier

Béziers, France

L'un des deux braqueurs était sur le point de se rendre à Paris pour refourguer le butin d'un vol à main armée. Il a été arrêté à Béziers, à 4 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi. Dans sa voiture, les policiers ont mis la main sur des timbres de collection, un pistolet automatique calibre 45, un chargeur et deux cagoules. Un deuxième homme a été arrêté chez lui, à Béziers toujours, quelques heures plus tard, à l'aube. Là encore des timbres et des pièces rares ont été saisis (ainsi que d'autres objets divers et variés, probablement volés, qui donneront lieu à une autre enquête). Les deux suspects étaient étroitement surveillés, filatures et écoutes téléphoniques.

Du travail de pro

Les timbres et les pièces proviennent d'un braquage dans un magasin de philatélie qui remonte au 2 novembre dernier, route de Pézenas à Béziers. Ce matin-là, deux hommes cagoulés et armés s'étaient introduits dans la boutique peu de temps après l'ouverture. Le gérant était présent, ainsi qu'un de ses amis et un client. Tous trois ont été ligotés et pour se faire ouvrir le coffre-fort, les deux individus se sont acharnés sur le gérant en lui donnant de nombreux coups de pieds dans les cotes. Le montant total du butin s'est élevé à plus de 100.000 euros.

"Le mode opératoire est classique mais les malfaiteurs nous ont semblé chevronnés" indique Jean-Philippe Fougereau, le directeur du SRPJ de Montpellier. Calmes, déterminés, "la maîtrise de leurs nerfs et de leurs actions", ce qui a conduit les enquêteurs à penser qu'ils étaient "assez âgés".

Marchandise difficile à écouler

L'un a 49 ans et un très lourd passé de criminel. Condamné à 12 ans par la Cour d'assises du Gers en 2005 pour vol à main armée et à 15 ans par la Cour d'assises de l'Aude pour assassinat en 2007. L'autre a 46 ans et 17 condamnations dont une pour extorsion qui lui a valu 9 ans de prison.

C'est une affaire originale à deux titres. D'abord, ce n'est pas fréquent de s'en prendre à un commerce de philatélie et ensuite, le profil des malfaiteurs qui sont des individus chevronnés au lourd passé pénal"- Yvon Calvet, le procureur de la République de Béziers

Cinq mois après le braquage, la quasi-totalité du butin a été récupérée. "Le milieu des numismates et des philatélistes et très fermé. Ce qui fait que c'est une marchandise particulièrement difficile à écouler" précise Jean-Philippe Fougereau. À moins d'avoir une commande. Ce qui ne semble pas avoir été le cas dans cette affaire.

Une partie des timbres de collections récupérés - Aucun(e)
Une partie des timbres de collections récupérés - SRPJ Montpellier