Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La piste de l'infanticide privilégiée après la mort de deux enfants à Beaucaire

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu, France Bleu Vaucluse

Les corps d'enfants âgés de sept et six ans ont été retrouvés à Beaucaire ce samedi 3 août. Leur père était avec eux, vivant, mais gravement blessé. L'infanticide fait partie des pistes privilégiées par les enquêteurs.

Police (photo d'illustration)
Police (photo d'illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Beaucaire, France

Une enquête pour assassinat est ouverte après la découverte des corps de deux enfants à Beaucaire ce samedi 3 août. Âgés de sept et six ans, les deux enfants étaient frère et sœur. Ils ont été retrouvés dans la garrigue avec leur père à quelques centaines de mètres de son domicile dans le quartier des arènes et du stade Philibert Schneider. L'homme est vivant, mais gravement blessé. Il a donc été transporté à l'hôpital, mais ses jours ne sont plus en danger. 

La piste de l'infanticide envisagée

Le père a été placé en garde à vue car il est le principal suspect dans cette affaire.  Le couple était séparé sous le régime de la garde alternée. Inquiète de ne pas voir revenir les enfants samedi soir, c'est la sœur de la mère qui a donné l'alerte. Elle a alors prévenu la police qui est parvenue à géolocaliser le portable du père. Mais à 22h, quand la police municipale s'est rendue sur les lieux, il était trop tard. Les agents ont découvert les deux corps sans vie des enfants. La petite fille allait entrer en CP, son frère en CE1. Ils étaient tous les deux scolarisés dans la ville. Leurs autopsies seront réalisées ce lundi. 

Des cellules psychologiques ouvertes

L'enquête est confiée au service régional de police judiciaire à Montpellier. Deux cellules psychologiques vont être mises en place dès lundi pour les enfants proches des victimes dès 7h30, dans les centres aérés de la ville, afin d’apporter une aide aux enfants qui côtoyaient ou connaissaient les deux jeunes victimes. L'autre sera ouverte à la mairie de Beaucaire dès 14h pour les autres habitants, mais aussi leurs enfants. 

Choix de la station

France Bleu