Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux couples de jeunes volés et pris en otage à leur domicile à Belfort

lundi 6 mars 2017 à 6:00 Par Hugo Flotat-Talon et Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

Les faits ont eu lieu le jeudi 2 mars. Alors qu'ils dînaient tranquillement dans leur salon, deux couples d'amis ont été séquestrés et volés par deux hommes armés.

L'attaque a duré près de quarante-cinq minutes.
L'attaque a duré près de quarante-cinq minutes. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Belfort, France

Il est environ 20h15 jeudi soir dans le quartier de la Pépinière à Belfort. Deux couples d'amis d'environ vingt-cinq ans dînent dans la salle à manger. Mais soudain la porte d'entrée s'ouvre : cagoulés, vêtus de noir, gantés et armés de pistolet deux braqueurs font irruption. Ils veulent de l'argent. Ils ordonnent alors aux quatre jeunes de se coucher au sol et demandent d'abord de l'argent en liquide avant de fouiller les placards. Mais les sommes récoltées sont dérisoires.

Au volant sous la menace d'une arme

L'un des braqueurs saisit alors la carte bleue et les clés de voiture du propriétaire. Le garçon doit conduire, sous la menace d'une arme. On le force d'abord à aller au distributeur de billets du quartier. Mais celui ci est hors service et les deux hommes partent alors vers un autre distributeur dans le quartier des Résidences. La victime devra y retirer environ 2 500 euros avant de retourner à la maison. Le complice y est resté avec les trois autres otages toujours retenus au sol. Les braqueurs réunis prendront ensuite la fuite, laissant les quatre personnes évidemment en état de choc. La police a ouvert une enquête, mais selon la procureure de la république de Belfort, il n'y a pour l'instant "aucune piste probante "