Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux créateurs de Dordogne sélectionnés pour créer la sculpture commémorative de Saint Etienne du Rouvray

lundi 27 mars 2017 à 6:00 Par Antoine Balandra, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu Périgord

Deux créateurs de Dordogne ont été sélectionnés par la ville de Saint Etienne du Rouvray pour imaginer et concevoir le monument commémoratif qui sera installé à côté de l'église où le père Hamel a été assassiné par deux islamistes radicaux en juillet 2016

Un immense disque de 2 mètres 50 de diamètre avec les articles de la déclaration des droits de l'Homme
Un immense disque de 2 mètres 50 de diamètre avec les articles de la déclaration des droits de l'Homme © Radio France - Antoine Balandra

Saint-Géraud-de-Corps, France

Le monument commémoratif qui sera érigé devant l'église de Saint Etienne du Rouvray a été conçu par deux créateurs du Périgord !

Le projet de ces deux architectes installés à Saint Géraud de Corps, tout près de Bergerac a été sélectionné par le conseil municipal de la commune normande de Seine Maritime il y a de cela quelques jours. Leur mission : réaliser un lieu où se recueillir, et qui sera prêt pour les commémorations du premier anniversaire de l'attentat.

La sculpture sera juste à côté de l'église - Radio France
La sculpture sera juste à côté de l'église © Radio France - Antoine Balandra

Le 26 juillet dernier, deux islamistes radicaux avaient en effet égorgé le père Jacques Hamel et grièvement blessé un paroissien de 86 ans.

Les deux terroristes avaient ensuite été abattus. Une sculpture censée symboliser la fraternité entre les peuples sera donc installée d'ici la fin juin.

En fait, un grand disque en métal gris clair de 2 mètres 50 de diamètre. Les articles de la déclaration universelle des droits de l'Homme seront gravés en creux de chaque côté. Tout cela entrecoupé de différents profils, dont celui du père Hamel au centre. Des découpes au laser, en creux donc, censées représenter la présence dans l'absence.

Les explications de Marie Laure Bourgeois et Vincent Bécheau, à l'origine du projet

Une manière aussi de faire revivre toutes les victimes d'attentats. Les deux concepteurs périgourdins ont voulu un monument adossé à l'église. Un monument pédagogique, mais surtout militant explique Vincent Bécheau, l'un des concepteurs :

"Notre position, c'est de dire, il faut plutôt faire quelque chose de militant, pour la paix, une colombe avec un brin d'olivier dans le bec, on en est plus là"

Le monument sera pour l'essentiel réalisé par des entreprises locales. Les services municipaux seront associés à l'installation.

Marie Laure Bourgeois et Vincent Bécheau les concepteurs du monument - Radio France
Marie Laure Bourgeois et Vincent Bécheau les concepteurs du monument © Radio France - Antoine Balandra
Gros plan sur la stèle - Radio France
Gros plan sur la stèle © Radio France - Antoine Balandra