Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux détenus de la prison d'Argentan (Orne) sur le toit d'un bâtiment durant plusieurs heures

Vives tensions hier dans plusieurs prison en France dont celle d'Argentan dans l'Orne où deux détenus ont échappé aux surveillants et se sont installés sur le toit d'un bâtiment d'une cour de promenade durant plusieurs heures ce mardi 12 mars 2019.

Deux détenus ont refusé de réintégrer leur cellule
Deux détenus ont refusé de réintégrer leur cellule © Radio France - Cécile Soulé

Argentan, France

Deux détenus du centre de détention d'Argentan dans l'Orne, ont faussé compagnie à leur surveillants durant plusieurs heures ce mardi après-midi. A l'issue de la promenade, ils ont refusé de réintégrer leur cellule et sont parvenus à grimper sur le toit d'un bâtiment de la cour. 

Il était environ 16 heures 30 quand l'alerte a été donnée. Malgré les sommations, les deux détenus ont refusé de redescendre. La direction de l'établissement a donc fait appel aux ERIS de Rennes, les équipes régionales d'intervention et de sécurité. Finalement les deux hommes ont été appréhendés vers 21 heures et placés en quartier disciplinaire.

Selon nos informations, il semblerait que les détenus réclamaient leur transfert vers un autre établissement. Le centre de détention d'Argentan accueille quelques 600 détenus. 

Deuxième incident en quelques jours

C'est le deuxième incident en quelques jours à Argentan. Le 6 mars dernier, au lendemain de l'attaque au couteau contre deux surveillants de la prison de Condé sur sur Sarthe par un détenu radicalisé, un détenu d'Argentan avait à deux reprises insulté et menacé de mort des surveillants en criant "Allah Akbar". Il a depuis été jugé en comparution immédiate et condamné à 24 mois de prison .

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

France Bleu