Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Deux détenus de la prison de Bois d'Arcy tentent de se faire la belle en creusant un tunnel dans leur cellule

jeudi 14 mars 2019 à 18:31 Par Faustine Calmel, France Bleu Paris et France Bleu

C'est une tentative d'évasion à l'ancienne. Deux détenus du centre pénitentiaire de Bois d'Arcy dans les Yvelines ont creusé un trou dans leur cellule, donnant dans la cour de promenade. Mercredi, ils ont été condamnés à huit et douze mois de prison supplémentaires.

Le centre pénitentiaire de Bois d'Arcy, dans les Yvelines
Le centre pénitentiaire de Bois d'Arcy, dans les Yvelines © Maxppp - Marie d'Ornellas

Bois-d'Arcy, France

Ces deux hommes de 22 et 23 ans étaient incarcérés à Bois d'Arcy, ensemble dans la même cellule, pour vol en bande organisée et association de malfaiteurs. A l'aide d'un barreau découpé à la fenêtre, ils ont creusé jusqu'à faire un trou de 30 centimètres sur 30 rapporte ce jeudi le journal Le Parisien. Une sorte de petit tunnel, qui donnait dans la cour de promenade de la prison.

Une inspection fructueuse

Mais le 22 février dernier, lors de leur inspection habituelle, les surveillants découvrent le barreau manquant. Puis le trou. Cette tentative d'évasion c'est "plus que rare, du jamais vu même" assure un syndicat pénitentiaire. S'ils avaient réussi à gagner la cour de promenade via ce tunnel, les deux hommes auraient encore dû passer un grillage et le mur d'enceinte pour se faire la belle.

Mais ils ne sont finalement pas prêts de sortir. Jugés ce mercredi soir au tribunal correctionnel de Versailles, les deux hommes ont été condamnés à huit et douze mois de prison ferme pour ce projet d'évasion rocambolesque.