Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux Dijonnaises veulent installer un "frigo solidaire" dans les rues de la capitale des Ducs

dimanche 23 décembre 2018 à 15:06 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Les "frigos solidaires" une initiative qui nous vient de Berlin en Allemagne et qui essaime en France depuis un an. Le but est plus que louable : il s'agit d'aider les personnes dans le besoin à trouver de la nourriture. Deux Dijonnaises veulent en implanter un dans la capitale des Ducs.

DOUNIA, CRÉATRICE DE L’ASSOCIATION LES FRIGOS SOLIDAIRES PARIS
DOUNIA, CRÉATRICE DE L’ASSOCIATION LES FRIGOS SOLIDAIRES PARIS - DR

Dijon, France

Des frigos en libre-service pour lutter contre le gaspillage alimentaire, aider les plus démunis et créer du lien social, c'est l’idée des "Frigos Solidaires". Deux Dijonnaises -Sabrina Maroc et Yuko Krzyzaniak vont déposer début janvier 2019 un dossier pour obtenir un financement dans le cadre des budgets participatifs de la ville de Dijon. 

"Tous ceux qui sont dans le besoin pourront s'y servir gratuitement"

Elles ont même lancé un cagnotte en ligne sur HelloAsso afin de trouver les deniers nécessaires à l'installation de l'un de ces frigos. Sabrina travaille dans le design, Yuko est ingénieur agronome de formation elles ont 31 et 28 ans. C'est en visionnant une vidéo de la YouTubeuse Natoo que ces deux amies ont décidé de se lancer dans l'aventure. Yuko: "le principe est simple, le frigo solidaire, c'est un frigo à disposition de tous. Tous ceux qui sont dans le besoin peuvent venir s'y servir librement et gratuitement". 

Yuko Krzyzaniak - Radio France
Yuko Krzyzaniak © Radio France - Thomas Nougaillon

Le concept est né à Berlin il est en train d'essaimer un peu partout dans le monde. Il y aurait déjà 23 frigos solidaires un peu partout en France. Mais pas question d'installer ces frigos n'importe où dans la rue. Il faut absolument éviter que ce matériel soit victime de dégradations explique Sabrina. "Le frigo est installé en extérieur, sur le trottoir, devant l'échoppe d'un commerçant volontaire. Le commerçant sort le frigo pendant ses heures d'ouvertures et le rentre lorsqu'il ferme". 

10 millions de tonnes de nourriture jetées à la poubelle chaque année en France

Il y aurait besoin de dizaines de ces frigos solidaires dans chaque ville de France ! Savez-vous que chaque année dans notre pays ce sont pas moins de 10 millions de tonnes de nourriture qui finissent à la poubelle ?  Une hérésie surtout quand on sait le nombre de personnes qui ne mangent pas à leur faim dans notre pays.  C'est ce que pensent aussi nos deux Dijonnaises, Sabrina et Yuko... Sabrina évoque le public à qui devra s'adresser le "frigo solidaire" de Dijon. "Cela peut être des personnes qui vivent dans la rue, ça peut être aussi des étudiants, des retraités ou des familles mono-parentales, tout ceux qui sont dans le besoin".

Yuko

Sabrina et Yuko recherchent un hôte pour accueillir le premier frigo solidaire de Dijon - Radio France
Sabrina et Yuko recherchent un hôte pour accueillir le premier frigo solidaire de Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Sabrina

Via la mairie de Dijon et via une cagnotte mise en ligne sur le site "HelloAsso", Sabrina et Yuko essaient de trouver de l'argent pour faire venir de Paris l'un de ces frigos. Des frigos un peu particulier qui doivent subir quelques transformation et qui coûtent environ 1 600 euros pièce. Yuko explique: "C'est un frigo de type professionnel, il est transparent pour voir ce qu'il contient et éviter de l'ouvrir et de le fermer trop souvent. Il est encastré dans un meuble sur roulettes pour pouvoir le sortir et le rentrer facilement aux horaires d'ouvertures et de fermetures du commerce."

Pas si évident de convaincre les commerçants 

Yuko et Sabrina prospectent pour trouver LE restaurateur ou LE commerçant Dijonnais qui acceptera d'accueillir sur son trottoir l'un de ces frigos. Franck dirige un café il a été approché mais il a encore quelques réticences. "L'idée nous plaît mais c'est compliqué au niveau de l'espace sur le trottoir et puis il faut aussi que les voisins acceptent. Cela peut se faire mais il va falloir réfléchir". 

L'affichette qui fait la pub de ces "frigos au grand coeur" - Aucun(e)
L'affichette qui fait la pub de ces "frigos au grand coeur" - DR

Notre reporter revient sur l'origine de ce beau projet.

Quels produits peuvent être déposés dans ces frigos?

Tout le monde peut alimenter ces frigos les commerçants bien sûr mais aussi le voisinage. C'est un vrai projet de quartier, un projet destiné à retisser du lien social entre les personnes. A l'intérieur on peut déposer des fruits, des légumes, des produits laitiers ou des gâteaux secs, des plats cuisinés ou des plats achetés chez un traiteur. Mais attention certains produits sont à proscrire comme les plats cuisinés maison, les plats déjà entamés, l'alcool, les viandes et les poissons. 

Chaque année en France on jette 10 millions de tonnes de nourriture! Une hérésie vu le nombre de nécessiteux dans notre pays nous dit notre reporter.

Plus d'information sur ce projet sur la page FaceBook "les frigos solidaires Dijon".