Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Deux enfants de 11 ans interpellés pour une série de vols avec violence dans un cimetière de Limoges

samedi 26 novembre 2016 à 10:00 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin et France Bleu

Deux enfants de 11 ans sont soupçonnés d'avoir détroussé trois femmes en quelques jours dans l'enceinte du cimetière Louyat, à Limoges, ils ont été interpellés vendredi. Des vols particulièrement violents.

Cimetière de Louyat à Limoges. Les suspects ont été interpellés par les policiers de la sûreté départementale de la Haute-Vienne.
Cimetière de Louyat à Limoges. Les suspects ont été interpellés par les policiers de la sûreté départementale de la Haute-Vienne. - Capture écran Google Street View

Limoges, France

Deux enfants de 11 ans ont été interpellés vendredi à la suite de trois plaintes déposées par des femmes victimes d'agressions avec violence entre le 19 et le 23 novembre, au cimetière de Louyat, à Limoges. Chacune dresse le portrait de voleurs très jeunes et très violents.

Plaquages au sol et coups de pieds

La première victime, 57 ans, a carrément été plaquée au sol et menacée d'être rouée de coups si elle ne donnait pas son argent. Légèrement blessée, elle s'est vue prescrire une interruption de travail de moins de huit jours. Une autre quinquagénaire a été frappée à coups de pieds après avoir chuté dans la bousculade causée par ses agresseurs pour lui arracher son sac à main. Elle leur a finalement donné tout l'argent qu'elle avait sur elle, soit 10 euros. La troisième victime, âgée de 83 ans, a aussi fini au sol tandis que les voleurs prenaient la fuite avec son sac.

Des suspects âgés de seulement 11 ans

Deux jours après la dernière agression, les policiers de la sûreté départementale interpellent deux suspects de 11 ans. L'enquête révèle que d'autres vols peuvent leur être imputés. Ils sont convoqués devant le juge des enfants, en vue de leur mise en examen. Cette affaire fait particulièrement écho au cri d'alarme lancé il y a quelques jours par le patron de la police nationale en Haute-Vienne. Paul Agostini s'était justement inquiété de la recrudescence de la délinquance des mineurs à Limoges, avec des mis en cause de plus en plus jeunes.