Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux enfants enlevés devant le palais de justice de Nice

jeudi 14 juin 2018 à 17:44 Par Laurent Vareille, France Bleu Azur et France Bleu

Deux enfants d'origine roms ont été enlevés mercredi devant le Tribunal d'instance de Nice par leur famille alors qu'ils avaient été convoqués pour le prolongement de leur placement en famille d'accueil.

Le Palais Rusca, devant lequel ont été enlevés les deux enfants
Le Palais Rusca, devant lequel ont été enlevés les deux enfants © Maxppp - Ina Fassbender

Nice, France

Les deux enfants, âgés de 3 ans et demi et d'un an et demi sont arrivés au tribunal en compagnie de leur récente famille d'accueil. Ils ont été placés par les services de l'enfance il y a 10 jours après avoir été retirés pour mauvais traitements. Le garçon, le plus âgé, souffre d'une blessure au pied mal soignée, la petite fille de mal-nutrition. La mère est en détention provisoire et ni le père, ni le reste de la famille, n'a eu la garde des petits.

C'est lors de l'audition, mercredi matin, où devait être envisagé le prolongement du placement que les faits se sont déroulés. Alors que la communauté roms discute avec des acteurs du dossier et attend d'être reçue par la juge, les enfants aperçoivent leur grand-mère. Ils pleurent, tendent les bras. La grand-mère les embrasse et soudainement part avec eux dans le vieux Nice et disparaît. Le père et une cousine partent soi-disant les chercher. Eux aussi ne reviendront pas. La police a alors lancé un avis de recherche. La mère comparaîtra devant la justice dans un mois.