Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux enfants héraultais sont rentrés de Syrie

-
Par , France Bleu Hérault

Un avion a atterri ce lundi matin à l'aéroport de Villacoublay près de Paris. Il transportait une douzaine d'enfants de retour de Syrie dont deux Héraultais. Leur mère était partie du Lunellois pour rejoindre et épouser un djihadiste Yassine Sakkam condamné à mort récemment.

 Femmes et d'enfants de djihadistes de Daech   en Syrie en route vers le camp de Al Hol
Femmes et d'enfants de djihadistes de Daech en Syrie en route vers le camp de Al Hol © Maxppp -

Hérault, France

Deux enfants héraultais sont rentrés ce lundi matin de Syrie,  une fillette de presque 10 ans et  son demi-frère âgé de 3 ans.  Ce sont les premiers enfants non orphelins rapatriés.  

Leur mère était partie du Lunellois  (Saint-Just) pour rejoindre et épouser Yassine Sekkam, un djihadiste parti lui quelques mois plus tôt et qui vient d'être condamné à mort. Elle a accepté de laisser ses enfants rentrer en France. Elle est toujours sur place. 

Au total, l'avion qui a atterri ce lundi matin à l'aéroport de Villacoublay transportait  douze enfants. Ils ont été remis à une délégation du ministère français des Affaires étrangères. Ils vivaient dans des camps du nord-est du pays où ont été recueillis des dizaines de milliers de personnes ayant fui les offensives contre le dernier bastion du groupe État islamique (EI).  

Jusqu'à présent, la France avait rapatrié une poignée d'orphelins et une fillette de trois ans. Selon le Quai d'Orsay, environ 450 ressortissants français affiliés à l'EI sont en prison ou retenus dans des camps de réfugiés.