Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Cavaillon, la mère soupçonnée du double infanticide est hospitalisée

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Les pompiers ont retrouvé lundi les corps de deux enfants dans une maison de Cavaillon (Vaucluse). Leur mère les a étouffés avant de tenter de mettre fin à ses jours.

Photo illustration
Photo illustration © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Cavaillon, France

Les pompiers sont intervenus lundi soir vers 22h30 dans une maison de la route des Taillades, à Cavaillon. Ils y ont découvert les corps sans vie de deux enfants âgés de 4 et 7 ans. C'est leur mère, âgée de 42 ans, qui les a étouffés.  Elle a tenté de mettre fin à ses jours. 

Un couple en pleine séparation 

Elle les aurait étouffés dans leur sommeil avant de laisser une lettre expliquant son geste. Les enfants auraient ingéré du Lexomil. Ensuite, elle a tenté de se suicider en absorbant des médicaments, en vain. Son couple était en train de se séparer depuis deux ans, ce qu'elle n'a pas supporté selon les enquêteurs. 

C'est son compagnon, qui a découvert les corps de ses enfants allongés sur un lit et a prévenu les pompiers. Habituellement le père appelait ses enfants quotidiennement vers 17 heures. N'ayant pas de nouvelles, il s'est rendu au domicile de sa compagne. 

Les forces de l'ordres l'ont retrouvée prostrée, en état de choc. La mère a été hospitalisée d'office au C.H.S. de Montfavet. Pour le moment, elle n'est pas en état de s'exprimer. Elle sera soumise à des examens médico-légaux afin de savoir si elle est en mesure d'être placée en garde-à-vue. 

Une mère "fusionnelle"

D'après le Procureur de la République, cette biologiste médicale est paradoxalement décrite comme une mère fusionnelle avec ses enfants. Elle a écrit une lettre à ses parents et une à ses enfants avant de passer à l'acte où elle explique son geste. 

Reste à savoir comment les relations du couple se sont dégradées, quand la mère sera en état de s'exprimer et si elle confirmera le double assassinat de ses enfants. 

L'autopsie des corps aura lieu ce jeudi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu