Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux enquêtes ouvertes après un tir de LBD sur un habitant de Tourcoing

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Une double enquête est ouverte après qu'un habitant de Tourcoing a été blessé fin novembre par un tir de lanceur de balle de défense par un policier. L'homme se promenait en bas de chez lui lorsqu'il s'est retrouvé au milieu d'une intervention. Il aurait également été menacé.

Le Tourquennois affirme avoir été blessé puis menacé
Le Tourquennois affirme avoir été blessé puis menacé © Radio France - Richard Vivion

S'agit-il d'une nouvelle affaire de violences policières ? Deux enquêtes, l'une administrative, l'autre judiciaire, sont ouvertes après la plainte d'un habitant de Tourcoing, âgé de 43 ans. Les faits remontent au 21 novembre dernier. Cet homme a reçu un tir de lanceur de balles de défense et a été blessé au ventre.  

Ce soir-là, Mohammed part faire un tour de pâté de maison, comme chaque jour, muni de son attestation de sortie. Mais à quelques mètres de chez lui, dans le quartier du Pont-Rompu, il se retrouve nez à nez avec des policiers casqués, munis de boucliers. Visiblement en pleine opération, ils lui demandent de partir. Alors qu'il rebrousse chemin, il est cette fois face à un groupe de jeunes visant la police. C'est là qu'il reçoit une munition de LBD en plein flanc : un hématome d'une vingtaine de centimètres de diamètre.

Rentre chez toi, sinon la prochaine, elle sera dans ta gueule

De retour chez lui paniqué et blessé, il appelle police secours qui lui demande de se rendre aux urgences. Il s'exécute, accompagné de sa femme, mais devant son domicile, il se trouve de nouveau face à un policier. Selon Mohammed, le fonctionnaire le menace : "Je lui ai expliqué que je devais aller me faire soigner, il m'a répondu : rentre chez toi, sinon la prochaine, elle sera dans ta gueule. Il pointait son arme sur moi." 

Un signalement sur la plateforme Internet de l'IGPN

Le médecin qui l'examine finalement prescrit une ITT (interruption temporaire de travail) de trois jours. Ne sachant pas vers qui se tourner, Mohammed dépose un peu par hasard un signalement sur la plateforme internet de l'IGPN, la police des polices. Fin décembre, il a été entendu par la police judiciaire de Lille.

Le médecin a prescrit une interruption temporaire de travail de 3 jours
Le médecin a prescrit une interruption temporaire de travail de 3 jours - Mohammed Nassah

Selon lui, le fonctionnaire a également été auditionné, mais son témoignage diverge et parle d'un homme habillé en noir, les mains dissimulées et qui avançait d'une façon menaçante. "Je ne comprends pas, je n'ai fait aucun geste brusque. Je n'avais pas même les mains dans les poches, et je portais un jean gris", rectifie le Tourquennois.

Je sais qu'il y a des policiers honnêtes, qui aiment leur travail

Aujourd'hui ce père de 4 enfants, employé dans le bâtiment, dit juste vouloir comprendre et mettre un visage sur son agresseur. "A chaque fois que je croise un policier, je me demande si c'est lui. Je sais qu'il y a des policiers honnêtes, qui aiment leur travail, qui le font par conviction. Je cherche juste à comprendre pourquoi."

ECOUTER : le récit de Sophie Morlans

Le Parquet de Lille confirme l'ouverture d'une enquête judiciaire. Il confirme que le Tourquennois a été atteint par un projectile "dans un contexte de violences urbaines", alors que les policiers étaient déployés sur la voie publique. Quant à l'enquête administrative, elle est confiée à la cellule déontologie de la police départementale du Nord.

ECOUTER : le témoignage de Mohammed

Choix de la station

À venir dansDanssecondess