Faits divers – Justice

Deux escrocs détournent 680 000 euros à Nîmes

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère vendredi 3 avril 2015 à 19:40

Coupure de billets de vingt et cinquante euros
Coupure de billets de vingt et cinquante euros © Fotolia.com

Un homme et une femme d'une cinquantaine d'années sont soupçonnés d'avoir détourné 680 000 euros au détriment des clients d'une agence de la Caisse d'épargne. Les deux amants ont littéralement pillé les comptes de plusieurs personnes âgées.

Au départ de  cette incroyable affaire : une plainte déposée en mai 2014 par une personne qui suspecte des abus de faiblesse à l'encontre de son père âgé de 103 ans. C'est l'ancienne aide à domicile du centenaire qui est visée.Dans le même temps, la Caisse d'épargne du Languedoc-Roussillon dépose aussi une plainte contre une cliente de l'agence de Nîmes, mais aussi contre son conseiller financier.. Et cette cliente, âgée de 50 ans, c'est tout simplement l'ancienne aide à domicile.L'enquête interne de la banque met au jour de nombreux mouvements de fonds en faveur de la quinquagénaire entre 2009 et 2014. L'argent provient en majorité de comptes de personnes âgées, clientes de l'agence et dont le conseiller financier était toujours le même, un homme de 54 ans.Du coup, les enquêteurs passent aussi les comptes du conseiller financier à la loupe et là encore ils découvrent d'importants  mouvements. Manifestement ce sont donc les comptes des deux suspects qui ont été crédités de nombreux chèques et virements provenant  de clients très âgés de la banque. De très gros retraits en espèces sont également détectés.Au total le détournement de fonds atteint 680 000 euros.Les deux escrocs présumés, qui étaient aussi amants, ont reconnu les faits. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.